Retour

Sofiane Ghazi cité à procès pour le meurtre de son enfant à naître

La cour a statué qu'il y avait suffisamment de preuves pour que Sofiane Ghazi soit cité à procès. Il est accusé d'avoir poignardé à de multiples reprises son ex-conjointe enceinte de huit mois, le 24 juillet 2017 dans un appartement de Montréal Nord, entraînant la mort de son enfant à naître.

L’ancienne conjointe a fini par donner naissance à un enfant dont la mort a été constatée quelques heures plus tard.

M. Ghazi a subi son enquête préliminaire au cours des dernières semaines au cours de laquelle plusieurs personnes ont témoigné. Le contenu de cette enquête est pour l’instant frappé d’une ordonnance de non-publication.

Sofiane Ghazi devrait également être traduit en justice pour tentative de meurtre de son ex-compagne. Il reste à savoir s’il y aura un procès conjoint pour les deux affaires.

Statut juridique d’un fœtus

L’été dernier, il y avait eu débat sur le statut de victime à donner à un fœtus.

La question était de savoir si Sofiane Ghazi pouvait subir un procès en étant accusé du meurtre d’un bébé qui n’était pas encore né.

M. Ghazi sera de retour en cour le 19 avril prochain.

Plus d'articles