Retour

Solar Uniquartier : un projet immobilier de 1 milliard voit le jour à Brossard

L'entreprise Devimco, promoteur du DIX30, a procédé lundi matin à la première pelletée de terre de son nouveau projet immobilier à Brossard, nommé Solar Uniquartier, qui comprendra une gare du futur train électrique métropolitain (REM). Estimé à 1 milliard de dollars, ce projet de quartier est présenté comme « le plus gros projet immobilier mixte au Québec ».

Un texte de Thomas Gerbet

Devimco Immobilier souhaite en faire « le nouveau centre-ville de la Rive-Sud ». Présenté comme un milieu de vie combinant « la chaleur d'un petit village et les commodités d'une grande ville », le futur quartier sera situé à l'intersection nord-est des autoroutes 10 et 30. Un viaduc le reliera au célèbre centre commercial.

Quelque 2500 habitations seront construites autour d'une grande place publique - « la place de la Gare » - d'une capacité de 5000 personnes.

Comme pour son futur voisin, le DIX30, les chiffres donnent le tournis : plus de 1 million de pieds carrés d'espaces commerciaux et de bureaux sont prévus. Il y aura deux hôtels, un centre des congrès ainsi qu'un grand complexe sportif « d'inspiration européenne ».

Le président de Devimco Immobilier, Serge Goulet, a vanté ce lotissement, dont le chantier a été inauguré officiellement en présence des députés provinciaux du secteur, Gaétan Barrette et Richard Merlini, de la députée fédérale de Brossard-Saint-Lambert, Alexandra Mendès, et du maire de Brossard, Paul Leduc.

Il s'agit d'un projet de type TOD (Transit Oriented Development), c'est-à-dire qu'il sera axé sur des principes favorisant les transports actifs (marche, vélo, etc.) et collectifs.

Contrairement au DIX0, la voiture n'y sera pas reine et les services seront tous à distance de marche. Les résidents ne devraient pas mettre plus de cinq minutes pour se rendre à la gare à pied.

Le projet prévoit également un parc de 1,5 hectare. Les immeubles auront des toits verts et le nombre de stationnements sera limité.

Une passerelle reliera le quartier à l'une des futures stations de train du Réseau électrique métropolitain (REM), dont l'entrée en service est prévue pour 2020. Devimco Immobilier estime que le train électrique reliera le centre-ville à la gare de Solar Uniquartier « en moins de 10 minutes ».

Geniev Mondoux, d'Himalaya Immobilier, croit que la vente des habitations devrait bien aller, contrairement à d'autres TOD qui ont connu moins de succès, comme celui du Village de la Gare de Mont-Saint-Hilaire.

« La localisation qui a été choisie à Brossard est différente que d'autres endroits au Québec, au niveau des revenus, au niveau de l'apport avec les gens qui viennent déjà au Quartier DIX30 », dit M. Mondoux.

La gare du futur REM sera la pièce maîtresse du nouveau quartier. Devimco dit qu'elle serait prête à verser environ 10 millions de dollars à la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) dans le cadre de la captation foncière. Une somme qui peut paraître faible, étant donné que Solar Uniquartier représente un investissement de 1 milliard de dollars.

Le porte-parole de la CDPQ, Jean-Vincent Lacroix, précise que des négociations sont encore en cours avec Devimco et la Ville de Brossard.

« Il faut regarder tout autour de la station [...] On continue les discussions [...] On peut regarder pour d'autres mécanismes aussi », dit-il.

Pour financer son projet de REM, la CDPQ veut que les villes imposent des redevances de développement aux promoteurs immobiliers et souhaite percevoir une partie des recettes fiscales que les municipalités vont tirer des nouveaux projets immobiliers autour des gares et des stations dans un rayon allant de 500 mètres à 1 kilomètre.

De nombreux terrains à Brossard, au sud de l'autoroute 30, au croisement de la 10, font ou feront l'objet de réserves foncières dans le but de construire le futur train électrique.

Si la CDPQ en a besoin pour construire son train, certains propriétaires pourraient être expropriés. Le projet Solar Uniquartier est, quant à lui, situé au nord-est du croisement.

Le terrain sera aménagé cet automne pour un début de construction à la fin de l'année ou au début de 2017. Les premiers résidents pourraient s'y installer dans deux ans, environ.

Plus d'articles

Commentaires