Retour

Stroll 15e des essais libres à Silverstone, Vettel le plus rapide

Lance Stroll (Williams) a fini 15e des essais libres du Grand Prix d'Angleterre vendredi. Sebastian Vettel (Ferrari) a été le plus rapide, après avoir devnacé Lewis Hamiolton dans la deuxième des deux séances de travail.

Stroll avait bien commencé le weeke-end, avec le 10e temps de la première séance, mais il n'a pas pu améliorer son chrono dans la deuxième.

Son meilleur temps du jour, il l'a enregistré en matinée, en 1 min 29 s 878/1000. En après-midi, il a fait 34 tours et a fini avec un temps de 1:30,069.

Son coéquipier Sergey Sirotkin, 20e en matinée, a fait un bond en avant et a conclu au 16e rang avec un temps de 1:30,103, juste derrière le Canadien.

« Cet après-midi, la voiture ne réagissait pas de la même façon, a constaté Stroll. Est-ce parce que la température de la piste a grimpé? Je ne sais pas, il faut analyser ça, car c'est la même chose pour tout le monde. »

« Je ne veux pas affirmer que c'est à cause de la température, c'est peut-être autre chose, a-t-il ajouté. Les pneus souffrent aussi. Il faudra les surveiller en course, et ça se jouera à un ou deux arrêts. »

Stroll a fait rager Ferrari lors de sa sortie du garage. Lui n'y est pour rien, mais l'équipe Williams lui a donné le feu vert pendant que Kimi Raikkonen était déjà dans la voie des puits.

Le Finlandais a dû freiner pour ne pas heurter la Williams.

C'est Sebastian Vettel (1:27,552) qui a fait le meilleur chrono du jour dans sa Ferrari. Il a dans la deuxième séance devancé Lewis Hamilton de 241 millièmes de seconde.

Le pilote allemand (1:27,998) avait fini 3e de la première séance.

C'est un message clair à Mercedes-Benz, qui est pourtant sur un de ses terrains favoris. Ce n'est qu'une séance d'essais libres, mais de l'avis des observateurs, elle revêt une importance particulière.

« Ferrari gains ground », titre le magazine britannique Motorsport (Ferrari gagne du terrain).

Mercedes-Benz a des choses à prouver en Angleterre après le double abandon au Grand Prix d'Autriche.

Le vainqueur du Grand Prix d'Autriche, Max Verstappen, a encore une fois poussé sa Red Bull au-delà de la limite. Il a été surpris au virage Luffield dans son troisième tour par le survirage de sa voiture, et il a glissé hors piste.

Il a rebondi sur les pneus de protection et cassé la suspension arrière droite de sa monoplace.

Le Néerlandais n'a pas enregistré de temps dans cette deuxième séance. Il avait fait le 6e temps de la première en 1:28,325.

Le Français Romain Grosjean (Haas) a aussi lourdement endommagé sa voiture dans la première séance dans une sortie de piste violente au virage no 1 à son 13e tour.

« La voiture est détruite. Je suis vraiment désolé, les gars », a-t-il dit par communication radio à son équipe.

Il semble que le pilote français ait été surpris par une bosse et n'a pas refermé son DRS (drag reduction system, aileron arrière mobile) à temps. Il est parti à la faute à très haute vitesse.

Le châssis de la Haas a été touché, et il n'a pas participé à la deuxième séance.

Grosjean (1:29,352) avait auparavant réalisé le 7e chrono.

À la décharge du pilote français, Hamilton a fait remarquer qu'il n'avait jamais roulé à Silverstone sur une piste aussi bosselée. Pourtant, le circuit a été refait cette année.

Rappelons que Grosjean a réussi un tour de force à Spielberg avec son 4e rang.

Des changements chez Williams

Frank Williams a fait un tour du paddock de Silverstone, samedi. Une visite remarquée et saluée par beaucoup de gens, lui qui ne peut plus voyager, sa condition physique - fragile - ne le lui permettant plus.

Il a écouté attentivement sa fille Claire parler du défi que tente de relever l'équipe qu'il a créée et qui porte son nom.

À la lumière des changements chez McLaren, la directrice de l'équipe a expliqué vendredi que Williams était dans un processus d'évaluation qui lui permettra de faire d'autres changements.

« Pour qu'il y ait des changements, vous devez prendre des décisions difficiles, a dit Claire Williams, et nous sommes dans ce processus d'évaluation en ce moment.

« Nous n'avons pas terminé ce processus-là, et c'est pour cela que nous n'avons rien à annoncer. Il nous faut identifier le talent que nous avons dans l'entreprise. »

« Notre ensemble aérodynamique est à la base de nos problèmes, mais notre travail d'évaluation nous a montré que la voiture a d'autres faiblesses, ainsi que l'équipe elle-même. »

Comme l'équipe Williams s'est déjà séparée cette saison de son aérodynamicien en chef et de son designer en chef, le prochain à partir pourrait être le directeur technique, Paddy Lowe.

Résultats des essais libres du Grand Prix d'Angleterre :

  1. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) 1:27,552 (36 tours, à la moyenne de 242,228 km/h)
  2. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) 1:27,739 (32)
  3. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes-Benz) 1:27,909 (30)
  4. Kimi Raikkonen (FIN/Ferrari) 1:28,045 (34)
  5. Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-TAG Heuer) 1:28,408 (31)
  6. Fernando Alonso (ESP/McLaren-Renault) 1:29,306 (31)
  7. Nico Hülkenberg (GER/Renault) 1:29,354 (35)
  8. Esteban Ocon (FRA/Force India-Mercedes-Benz) 1:29,467 (33)
  9. Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes-Benz) 1:29,522 (32)
  10. Charles Leclerc (MON/Sauber-Ferrari) 1:29,557 (30)
  11. Carlos Sainz fils (ESP/Renault) 1:29,563 (36)
  12. Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari) 1:29,617 (33)
  13. Pierre Gasly (FRA/Toro Rosso-Honda) 1:29,831 (16)
  14. Marcus Ericsson (SWE/Sauber-Ferrari) 1:30,046 (32)
  15. Lance Stroll (CAN/Williams-Mercedes-Benz) 1:30,069 (34)
  16. Sergey Sirotkin (RUS/Williams-Mercedes-Benz) 1:30,103 (36)
  17. Stoffel Vandoorne (BEL/McLaren-Renault) 1:30,121 (31)
  18. Brendon Hartley (NZL/Toro Rosso-Honda) 1:30,404 (36)

Non chronométrés :

  • Max Verstappen (NED/Red Bull-TAG Heuer) (2)

Plus d'articles

Vidéo du jour


Trop mignons ces animaux qui font dodo





Rabais de la semaine