Retour

Il y a 60 ans, le cardinal Léger inaugurait le nouvel hôpital Sainte-Justine

En octobre 1957, l'hôpital Sainte-Justine pour enfants déménage de l'édifice de la rue Saint-Denis à son emplacement actuel, sur le chemin de la Côte-Sainte-Catherine, à Montréal. L'inauguration a lieu le 9 novembre. Le cardinal Léger bénit alors chacune des salles de l'hôpital qui compte plus de 800 lits. Nous nous intéressons à ce déménagement à travers nos archives.

Cet extrait de séquences de tournage silencieuses de 1957 nous montrent l’inauguration du nouvel édifice en présence du premier ministre du Québec Maurice Duplessis. Justine Lacoste-Beaubien, présidente et cofondatrice de l’hôpital et le cardinal Paul-Émile Léger prononcent un discours. L’événement souligne aussi le 50e anniversaire de l’établissement.

L’hôpital Sainte-Justine déménage

Quelques mois plus tôt, la journaliste Solange Chaput-Rolland reçoit, pour l’émission Carrefour, Germaine Parizeau, secrétaire-trésorière de l’hôpital Sainte-Justine. Dans cette entrevue diffusée le 14 mars 1957, l’invitée précise comment se déroulera le déménagement.

À la question de la journaliste « vous allez déménager comment? », Germaine Parizeau répond avec humour :

Même si l’hôpital Sainte-Justine n’en est pas à son premier déménagement, celui de 1957 sera le plus important. Fondé en 1907, l’hôpital s’installe en 1908 à l’angle des rues De Lorimier et Rachel. Alors qu’il obtient en 1914 son premier contrat d’affiliation à l’Université Laval de Montréal, l’hôpital déménage rue Saint-Denis en 1919. Entre 1922 et 1927, grâce à la construction d’une nouvelle aile, le nombre de lits passe de 150 à 300.

Une des femmes derrière la fondation de Sainte-Justine

Quelques années plus tard, la journaliste Andréanne Lafond s’entretient avec celle qui a présidé le comité fondateur de l’hôpital. Dans cette entrevue à l’émission Aujourd’hui du 3 octobre 1963, Justine Lacoste-Beaubien parle du rôle primordial des femmes dans le succès de cette entreprise.

Elle raconte aussi d’où vient le nom de Sainte-Justine qui fut attribué à l’hôpital en l’honneur de la martyre. Les Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie, qui eurent Justine Lacoste-Beaubien comme pensionnaire, possédaient une relique de cette sainte.

La philanthrope, issue de la bourgeoisie montréalaise, a 80 ans lorsqu’elle coordonne le déménagement des enfants malades vers le nouvel établissement. À partir de 1907 et jusqu’à sa mort, elle œuvrera pour le développement de l’hôpital Sainte-Justine.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine