Retour

Tim Raines remercie les partisans des Expos de leur appui

Depuis son élection au Temple de la renommée du baseball, en janvier dernier, Tim Raines n'a jamais cessé de dire à quel point Montréal occupe une grande place dans son coeur.

Quelque 10 jours après son intronisation à Cooperstown, il a une fois de plus remercié les Montréalais de l'avoir appuyé toutes ces années.

« Dès le moment où je suis arrivé comme un adolescent âgé de 19 ans en 1979, jusqu'à l'ovation qui m'a fait chaud au coeur lors du match d'ouverture en 2001, je me suis toujours senti à la maison à Montréal, a-t-il déclaré dans un communiqué mis en ligne par le site ExposNation. Vous m'avez accompagné pendant tous mes hauts et mes bas, et vous avez traité ma famille et moi comme l'un des vôtres. »

« Comme les Montréalais, j'ai le rouge, le blanc et le bleu des Expos tatoués sur le coeur, et je rêve d'y être à nouveau lors d'un match d'ouverture. Ma famille et moi vous remercions du fond du coeur pour tout votre soutien. Nous partageons cet honneur du Temple de la renommée avec vous. »

Raines a été élu à sa 10e et dernière année d'éligibilité, en janvier dernier. Sa plaque a été dévoilée lors de la cérémonie d'intronisation officielle, le 30 juillet dernier.

Elle est ornée de la casquette des Expos, où il a passé 13 de ses 23 saisons dans les majeures. Seuls Gary Carter et André Dawson avant lui ont été intronisés à titre de membre des Expos de Montréal.

Il pourrait d'ailleurs être le dernier joueur des Expos intronisé à Cooperstown.

Vladimir Guerrero, dont le nom a été inscrit sur 72 % des bulletins de vote à sa première année d'admissibilité, pourrait être admis sous les couleurs des Angels d'Anaheim ou encore avec une casquette vierge.

Quant à Larry Walker, à sa septième année d'éligibilité, n'a vu son nom inscrit que sur 22,3 % des bulletins. Walker a toutefois connu ses meilleures campagnes avec les Rockies du Colorado.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine