Retour

Tom Parisi : une belle embauche de Marc Bergevin

BILLET - Le Canadien a réalisé un bon coup de filet samedi matin en mettant sous contrat le défenseur américain Tom Parisi. Coéquipier de Parisi chez les Friars de Providence, le défenseur lavallois Vincent Desharnais estime que le CH vient de mettre la main sur un leader et un travailleur acharné.

Un texte de Martin Leclerc

Âgé de 22 ans, Parisi a signé son contrat avec le Tricolore seulement quelques heures après la conclusion de sa carrière universitaire. Défendant leur titre de champions nationaux, les Friars ont subi l'élimination en deuxième période de prolongation vendredi soir alors qu'ils croisaient le fer avec l'Université Minnesota-Duluth. Ils se sont inclinés 2-1.

« Parisi n'est pas le plus gros des défenseurs (il fait 5 pi 11 po et 195 lb), mais il est très fort physiquement. C'est un excellent patineur qui remet toujours la rondelle sur la palette de son coéquipier et qui fait bien sortir la rondelle de sa zone. C'est le genre de gars qui fait systématiquement du temps supplémentaire après les entraînements », a encensé Desharnais.

« Parmi les joueurs de dernière année de l'équipe, Tom était certainement mon favori. J'étais une recrue cette saison (un freshman) et il m'a encouragé et supporté toute la saison. »

Selon Vincent Desharnais, Tom Parisi était convoité par plusieurs autres formations de la Ligue nationale de hockey (LNH). L'été dernier, l'Américain avait bien apprécié, semble-t-il, sa participation au camp de développement du Canadien.

***

En ce qui a trait à Desharnais, l'arrière format géant de 19 ans (il fait 6 pi 6 pos et 210 lb) pourrait quant à lui être sélectionné au repêchage de la LNH en juin prochain. Il a pris part à 18 rencontres avec les Friars, qui viennent de connaître la deuxième meilleure saison de leur histoire (27-7-4).

Pour un défenseur de première année, il est assez rare de disputer autant de matchs dans un circuit où la majorité des réguliers sont âgés de 21, 22 ou 23 ans.

« J'ai vraiment beaucoup apprécié cette première saison à Providence. Si je suis repêché, je serai content. Mais si je ne le suis pas, ce ne sera pas un drame. Regardez ce qui vient d'arriver à Parisi : il a disputé toute sa carrière universitaire, il était convoité par plusieurs équipes et il rejoindra les IceCaps à Toronto dans deux jours », de conclure Desharnais, un jeune homme qui a beaucoup de classe.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine