Retour

Trois millions de Québec pour maintenir le patrimoine religieux montréalais

Sept églises de Montréal, de même que le Grand Séminaire et la maison de Mère d'Youville, se partageront près de 3 millions de dollars pour effectuer des travaux qui sont attendus depuis longtemps dans certains cas.

Se tenant sur un plancher datant de 1693, le ministre de la Culture, Luc Fortin, en a fait l'annonce dans la salle où la fondatrice des Soeurs grises servait la soupe aux démunis.

Le bâtiment, qui était le premier hôpital général de Montréal, abrite aujourd'hui le siège social, les archives de la congrégation et un petit musée dédié à Marguerite d'Youville. Six religieuses y habitent encore, mais pour quelques mois seulement.

La somme de 552 000 $ servira à restaurer la maçonnerie de la chapelle et de l'ancienne sacristie.

Elles ont déjà été 1300 religieuses et ne sont plus que 176 au Québec dont la moyenne d'âge est de 82 ans. Mais elles cherchent maintenant à mettre en valeur leur histoire et celle du bâtiment qui a abrité la première soupe populaire.

« Vous connaissez l'Accueil Bonneau, c'est une de nos oeuvres et elle a commencé ici. Maintenant, nos oeuvres caritatives se poursuivent d'une autre façon. Il y a des projets en vue avec des partenaires. Par exemple, en archéologie : il y a une voûte en dessous de cette maison qui serait à explorer », explique Aurore Lankin, la directrice de la congrégation des Soeurs de la Charité.

Les autres projets

Le tiers de la somme octroyée, soit un million de dollars, va à la cathédrale anglicane Christ Church pour la réfection de la flèche du clocher, de la maçonnerie et de la toiture.

L'église unie Saint-James, qui était cachée par des commerces de la rue Sainte-Catherine dans les années 1970, reçoit 425 000 $ pour des travaux de maçonnerie, la remise en place de deux clochetons et la restauration de vitraux.

Saint-Esprit, la seule église de style Art déco au Québec, reçoit quant à elle 131 000 $ pour des travaux de maçonnerie.

Ces deux dernières étaient parmi les coups de coeur de deux spécialistes en patrimoine religieux à qui nous avions demandé de choisir des églises à faire découvrir aux Montréalais.

Plus d'articles