Retour

Trois nouvelles rues piétonnes verront le jour à Montréal cet été

Les piétons seront rois, cet été, sur trois nouveaux tronçons désignés par la Ville de Montréal dans les arrondissements du Plateau-Mont-Royal, de Saint-Laurent et de Rosemont-La Petite-Patrie. Ces projets s'ajouteront aux 53 rues piétonnes temporaires, saisonnières ou permanentes déjà existantes.

Sur le Plateau d'abord, la rue Gilford sera « piétonisée » entre Saint-Denis et Rivard, où se trouve l'un des deux édicules de la station de métro Laurier. La Ville souhaite ainsi « recréer le chemin historique des carrières et des tanneries » pour le rendre « plus attractif, coloré, intime [et] réconfortant », écrit-elle sur son site web. Le projet vise aussi « à mettre en valeur les nombreuses institutions culturelles » qui bordent la rue, comme ses nombreux restaurants ou encore le Théâtre du rideau vert, qui se trouve tout juste de l'autre côté de Saint-Denis.

Dans Saint-Laurent, c'est la rue Decelles qui sera « repartagée » entre Décarie et Sainte-Croix « pour renforcer le lien entre le pôle de transport du métro Côte-Vertu et le pôle institutionnel formé par les cégeps Vanier et Saint-Laurent ». « Ce lieu de passage fort achalandé sera transformé de manière évolutive pour y rehausser l’animation et répondre davantage aux besoins des usagers », écrit-on.

Enfin, une nouvelle place publique verra le jour dans le Vieux-Rosemont. La « place Masson », située sur l'avenue du même nom, sera aménagée devant l’église Saint-Esprit-de-Rosemont, entre la 5e et la 6e avenue. Elle viendra ainsi « ponctuer le cœur de l’artère commerciale d’un nouveau lieu de rencontres souhaité par les citoyens et commerçants » et contribuera à « la vitalité commerciale » du quartier en « renforçant l’ambiance de noyau villageois historique par un aménagement qui favorise la déambulation, la détente et les interactions citoyennes ».

Ce trois nouveaux projets, annoncés sans tambour ni trompette vendredi dernier, seront réalisés dans le cadre du Programme de rues piétonnes et partagées de la Ville de Montréal.

Trois autres rues montréalaises sont devenues piétonnes l'été dernier dans les arrondissements du Sud-Ouest, de Verdun et du Plateau-Mont-Royal.

Les trois projets retenus cette année porteront à 56 le nombre de rues piétonnes temporaires, saisonnières ou permanentes à Montréal.

Plus d'articles

Vidéo du jour


10 choses à savoir sur le « Cyber Monday »