Retour

Trop : rencontre avec l’auteure Marie-Andrée Labbé

Demain, le 21 mars, les 13 épisodes de la deuxième saison de la série Trop seront en ligne dans la section Véro.TV d'ICI Tou.tv Extra.

Dans la première saison, on apprenait à découvrir l’univers de deux jeunes femmes, deux sœurs qui, malgré leurs personnalités différentes, sont réellement attachées l’une à l’autre. Elles s’aiment et se font du bien mutuellement. Anaïs amenait un peu d’imprévu dans la vie structurée d’Isabelle, et cette dernière, un peu de stabilité dans la vie d’Anaïs, tout ça à travers d’une relation amoureuse avec l’ex, les secrets de famille, la maladie mentale au quotidien et les aléas du travail.

Hier, on a assisté au visionnement des quatre premiers épisodes de la nouvelle saison. Malheureusement, on ne peut rien vous divulgâcher (j’entends vos pleurs). Toutefois, on a discuté avec l’auteure : Marie-Andrée Labbé qui conseille elle-même une écoute en rafale, afin d’avoir le plaisir de visiter les différentes atmosphères qu’elle s’amuse à créer pour nous. Goûter plus que 22 minutes à la fois, c’est quand même un grand plaisir.

Rencontre avec une passionnée des humains.

Agrandir son terrain de jeu

Autour d’Anaïs et d’Isabelle, il y a une dizaine de personnes auxquelles viennent se greffer six nouvelles têtes. De nouveaux personnages, est-ce nécessaire? Est-ce une façon d’agrandir son terrain de jeu? Aucune obligation de ce côté; c’est plutôt à force d’écrire qu’ils sont arrivés. À la base, l’auteure n’a pas fait de calculs. Elle voulait un nouvel homme dans la vie d’Isabelle, et un ami qui serait amené à découvrir la bipolarité d’Anaïs pour créer une nouvelle dynamique.

Une surprise qui arrive parfois à l’auteure, c’est d’avoir un p’tit bégin pour certains personnages. Olivier par exemple, le joggeur (Jean-François Provençal), n’était pas obligé de revenir, mais elle avait elle-même envie de le recroiser dans son écriture; il la faisait rire. Donc, oui, il sera présent plus d’une fois. Marie-Andrée Labbé écrit selon ses coups de cœur.

Elle nous confie également que lorsqu’elle écoutait la série Girls, une des choses qu’elle aimait, c’était d’avoir toujours les mêmes quatre filles et, leurs univers, et que les autres personnages qui gravitent autour amenaient une atmosphère complètement différente qui fait du bien. Ça fait plus de monde de qui s’occuper, mais ça fait partie du plaisir de l’écriture.

Sortir des clichés

Parmi les choses grandioses de la série Trop, il y a le goût du réalisme. Ces gens sont imparfaits. Ils n’ont pas toujours la bonne réplique. Ils sont troublés. Ils sont « déstabilisables ». Tout ça vient d’une auteure qui se dit elle-même fine observatrice des humains. Elle dit écouter énormément de télé, mais elle ne s’inspire jamais directement d’une série. Elle est plutôt un être hypersensible qui prend plaisir, avec délicatesse et affection à regarder les gens qui gravitent autour d’elle. Elle aime les gens imparfaits, les nuances, et elle aime les relations entre les gens.

Messagère du beau, du vrai et de l’amour

Marie-Andrée Labbé aime les gens qui s’aiment. Dans sa série, il n’y a pas un seul et grand message précis. Ce qu’elle veut faire passer, c’est surtout l’amour. Il n’y a pas de méchants dans cette série et il n’y en aura pas. Il y a toujours du beau dans chacun des personnages, des côtés drôles, des côtés attachants.

Elle n’a pas envie d’être une porte-parole de la santé mentale, même si l’un des personnages est bipolaire. Elle a surtout envie de parler des injustices de la vie. Parfois, sans raison, la vie est injuste. Ça la touche. Elle est tannée de voir des gens parfaits à la télé. Elle aspire toujours à créer des personnages pluridimensionnels.

Le visionnement terminé, il y a eu des applaudissements, mais également une certaine déception de ne pas pouvoir en écouter un peu plus. Il faut attendre à demain. Et d’ici là, vous pouvez patienter en écoutant la chanson Le temps des récoltes des Sœurs Boulay qui été composée pour la série. Bonne écoute!

TropÀ partir du 21 mars sur ICI Tou.tv ExtraEn septembre sur ICI Radio-Canada Télé.

Plus d'articles