Retour

UberX a-t-il fait baisser la valeur des permis de taxi à Montréal?

Des chauffeurs de taxi montréalais s'inquiètent qu'avec l'arrivée d'UberX la valeur de leur permis de taxi ne dégringole. Ont-ils raison de craindre que le service de covoiturage fasse fondre leur investissement?

Un texte de Denis-Martin Chabot

Vérification faite : oui, mais ce n'est pas la seule explication.

La valeur des permis de taxi a explosé à Montréal au début des années 2000.

Selon la Commission des transports, elle est passée de 53 000 $ en 1998 à 213 000 $ en 2007. Elle a donc quadruplé en neuf ans. Mais depuis, sa valeur a chuté de 11 % pour s'établir à 189 000 $ en mars 2015.

Pour voir le graphique sur l'évolution de la valeur moyenne des permis de taxi sur votre appareil mobile, cliquez ici.

La valeur des permis de taxi à Montréal avait donc commencé à chuter bien avant l'arrivée d'UberX, l'an dernier.

Les experts estiment que l'économie stagnante de la métropole l'explique en partie. Par contre, il se peut que l'effet UberX accélère le mouvement.

Pour voir le graphique sur les villes où la valeur moyenne des permis de taxi est plus élevée sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Selon la Commission des transports, la valeur des permis a baissé à 175 000 $ en décembre 2015, une baisse de 8 % comparativement à décembre 2014, lorsqu'UberX a fait son entrée en scène.

Plus récemment, sur le site fintaxi.ca, où se négocient bon nombre de permis, on voit des offres à 160 000 $.

Plus d'articles