Retour

UdeM : un abri géant en attendant la rampe d'accès

Des dizaines d'étudiants de l'Université de Montréal doivent marcher dans un abri géant ou prendre une navette, car les travaux de la rampe d'accès intérieure sont en retard de plusieurs mois.

L’abri serpente sur la colline qui sépare la station de métro Université-de-Montréal du pavillon principal du campus. Il s'éttend sur presque 215 mètres.

La décision a été prise cette semaine d’installer cette infrastructure provisoire, car les travaux de rénovation de la rampe d’accès se sont révélés plus compliqués que prévu. L’Université dit que le tunnel d’accès sera aménagé d’ici la fin de l’hiver, sans pouvoir donner une date exacte.

L’abri tempo géant fait grincer des dents certains étudiants.

Ça me frustre, car j’habite encore plus en bas de la côte donc ça me fait encore plus de marche, ça fait que le soir marcher dans une côte qui n’est pas très illuminée, des fois je ne me sens pas trop en sécurité.

Florence Ouellet-Dupuis, une étudiante en médecine.

Elle préfère emprunter l’abri plutôt que d’utiliser le service de navettes gratuites, car elle ne souhaite pas contribuer à la congestion automobile. Mais c’est une marche dont elle se serait bien passée.

Tous les jours, je dois monter la côte donc si on a nos gros livres de médecine […] avec la boite à lunch et tout, pas toujours facile […] je pense pas que les étudiants soient très heureux de la situation.

Florence Ouellet-Dupuis, une étudiante en médecine.

Les travaux de rénovation de la rampe d’accès qui relie la station de métro au secteur du campus entourant le pavillon principal ont commencé en avril 2016 et étaient censés se finir en novembre.

On travaille sur des installations qui ont été construites il y a plus de 50 ans, et quand on élabore les plans de projets, avec des documents qui datent de cette époque-là, les informations qui sont à notre disposition sont parfois incomplètes.

Geneviève O’Meara, la porte-parole de l’Université de Montréal.

Qui paiera pour le tempo géant?

Le gros du contrat a été attribué à la suite d’un appel d’offres à Construction TEQ. En tout les travaux doivent coûter 10,6 millions de dollars.

Pour l’instant, l'Université de Montréal n’est pas en mesure de dire s’il y aura des dépassements de coûts. Reste à savoir qui paiera pour l’abri géant et l’extension du service de la navette.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?