P.K. Subban passera son tour samedi alors que le Canadien accueillera les Rangers de New York au Centre Bell. Le défenseur n'a pas encore obtenu l'accord des médecins de l'équipe.

Un texte de Jean-Patrick Balleux

Il ratera un huitième match de suite en raison de sa blessure au cou, mais il ne veut pas que vous le sachiez.

« Je vais continuer de patiner avec l'équipe, mais je préférerais que l'attention soit sur l'équipe et non sur ma date de retour au jeu. J'ignore quand ça va se faire, mais c'est une question de jours. C'est injuste pour les autres joueurs de me poser autant de questions à ce sujet à la fin de chaque entraînement », a laissé entendre Subban, dont le dernier match remonte au 10 mars. La hanche d'Alexei Emelin avait accidentellement heurté sa tête.

« Je préfère ne pas recevoir de coups en ce moment. Donner et subir des mises en échec en situation de match est ce qui m'inquiète le plus à l'heure actuelle », a expliqué le numéro 76.

Le défenseur faisait partie des 10 joueurs qui se sont présentés à un entraînement optionnel, vendredi midi, à Brossard.

Dix joueurs, deux gardiens pour quatre entraîneurs sur la glace au lendemain d'un revers de 4-3 à Détroit. Un meilleur rapport maître-élève que dans la plupart des écoles du Québec.

Fin de saison

Le Canadien se prépare à affronter les Rangers, deuxièmes au classement dans l'Association de l'Est. Les hommes de Michel Therrien occupent le 13e rang avec huit matchs à faire pour terminer la saison.

Mathématiquement, le Canadien n'est pas encore éliminé. Mais logiquement, la mère de Carey Price a plus de chances de chanter l'hymne national au Centre Bell que le Tricolore d'accéder au bal printanier.

« C'est un temps de l'année difficile pour jouer. Si tu n'es pas des séries, tu batailles pour y accéder. Si tu n'as vraiment aucune chance, tu essaies de jouer les trouble-fête », a commenté Nathan Beaulieu.

Il y aura congestion au sein des derniers trios contre New York. Stefan Matteau sera disponible, malgré le coup reçu face aux Red Wings. Mike Brown et Sven Andrighetto (haut du corps) également. Visiblement, Therrien devra faire un choix entre Andrighetto et Jacob De La Rose pour compléter sa brigade offensive.

Par contre, l'entraîneur a confirmé que Lucas Lessio ne sera pas disponible.

Hanley le héros

Le Canadien ne domine pas beaucoup de colonnes cette saison dans les pages de statistiques de la Ligue nationale. Fait étonnant, Joel Hanley s'est réveillé vendredi matin devant Patrick Kane, Jamie Benn, Connor McDavid et Sidney Crosby pour le nombre de points par match.

Avec quatre buts en trois matchs, le défenseur rappelé des IceCaps de Saint-Jean il y a une semaine n'a pas fait grand cas de sa moyenne de 1,33 point par match.

« C'est bien, je vais le prendre pendant que ça passe. Mais ce n'est qu'après trois matchs. C'est plus drôle qu'autre chose », a déclaré Hanley qui est devant Kane (1,24 point par match).

Il y a des Vendredis saints plus marquants que d'autres. Le 20 avril 1984 en était un avec le fameux match entre le Tricolore et les Nordiques.

Celui de cette année ne passera pas à l'histoire...

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine