Retour

Un allié de taille pour les ex-employés d'Aveos

EXCLUSIF - L'Association des anciens travailleurs des centres de révision d'Air Canada (AATCRAC) a maintenant un défenseur de taille dans le litige qui l'oppose à Air Canada ainsi qu'aux gouvernements du Canada et du Québec. Le cabinet Trudel Johnston & Lespérance (TJL) se joint à l'AATCRAC ainsi qu'à ses avocats, Jean-François Bertrand et Bruno-Pierre Allard, afin de piloter le recours collectif déposé par les ex-employés d'Aveos il y a un an.

Un texte de Maxime Bertrand

Le cabinet TJL a fait ses preuves en matière de recours collectifs et a à son actif une victoire contre les compagnies de tabac.

Sur son site, l'entreprise rappelle que « dans un jugement historique rendu le 1er juin 2015 après un combat qui a duré presque 17 ans, le juge Brian Riordan de la Cour supérieure du Québec a condamné les compagnies de tabac Imperial Tobacco, JTI-MacDonald et Rothmans, Benson & Hedges à payer plus de 15 milliards de dollars en dommages punitifs et moraux à près de 100 000 Québécois fumeurs ou ex-fumeurs atteints du cancer du poumon, du cancer de la gorge ou d'emphysème ».

Dans une lettre envoyée à leurs anciens collègues, les membres de l'AATCRAC soutiennent que le gouvernement du Québec a trahi les ex-travailleurs d'Air Canada/Aveos pour obtenir une commande d'avion de la C Series par Air Canada.

De son côté, Ie cabinet Jean-François Bertrand Avocats dit « saluer l'entrée au dossier du cabinet Trudel, Johnston & Lespérance qui apporteront leur expertise et leur savoir-faire en collaboration avec l'équipe d'avocats déjà en place. »

Plus d'articles

Commentaires