Le Service de police de la Ville de Montréal croit qu'un ambulancier qui travaillait pour Urgences-santé et qui fait face à deux chefs d'accusation pour agressions sexuelles pourrait avoir fait d'autres victimes.

Sylvain Depairon est soupçonné d'avoir commis deux agressions sexuelles, survenues entre les mois de juin et novembre 2017, alors qu'il était responsable du transport en ambulance de ses victimes, selon les policiers.

L'ambulancier a comparu, jeudi, par visioconférence au Palais de justice de Montréal. Il devait revenir en cour, vendredi, pour son enquête sur caution.

L'un des événements se serait produit lors d'un transport par ambulance entre Montréal et Saint-Jérôme, dans les Laurentides

La police de Montréal et la police de la Ville de Saint-Jérôme cherchent d’ailleurs à identifier d'autres victimes potentielles.

Les enquêteurs des deux corps policiers demandent à toute personne qui aurait été victime de l’ambulancier de communiquer avec le 911 ou de se rendre à un poste de quartier afin de déposer une plainte officielle.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les 10 meilleures destinations vacances lorsqu'on est végane





Rabais de la semaine