Retour

Un avis d'ébullition d'eau est en vigueur pour 80 000 Montréalais

Un bris majeur d'aqueduc sur le boulevard Pie-IX, dans la nuit de jeudi à vendredi, a forcé l'évacuation de 250 personnes et perturbé la circulation dans un quadrilatère entre Pie-IX, la 19e Avenue (à l'ouest), la rue Jarry Est (au nord) et la rue Jean-Talon Est (au sud), dans le quartier Saint-Michel. 

La mairesse de l'arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, Anie Samson, a indiqué que le boulevard Pie-IX pourrait demeurer fermé jusqu'à samedi, voire jusqu'à lundi.

Avis d'ébullition pour 80 000 Montréalais

Des avis de faire bouillir l'eau sont en vigueur pour les arrondissements de Saint-Léonard et de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, et une partie de l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie. Ces avis préventifs, qui touchent environ 80 000 personnes, resteront en place au moins jusqu'à samedi soir.

Les pompiers ont demandé à Hydro-Québec de procéder à des coupures d'alimentation en électricité afin d'éviter les électrocutions et les courts-circuits dans les endroits les plus vulnérables.

Quelque 3000 personnes sont privées d'eau et d'électricité. Le courant devrait être rétabli samedi. Pour l'eau, les autorités espèrent un retour à la normale dimanche.

Anie Samson a annoncé que les personnes qui ont besoin d'eau potable peuvent se présenter avec preuve de résidence au 3699, boulevard Crémazie.

LePatro Le Prévost, dans le quartier Villeray, sert par ailleurs de centre d'hébergement pour plusieurs dizaines de personnes dont le logement a été inondé.La Croix-Rouge est sur place pour prêter assistance aux sinistrés.

La cause du bris est toujours inconnue, mais l'excavation a révélé que la conduite de huit mètres devait être remplacée. Les employés s'affaireront jour et nuit pour résoudre le problème. 

 « C'est catastrophique, c'est la deuxième fois [que ça nous arrive] en huit ans [...]. Là, c'est pire, car il y a cinq pieds d'eau dans le garage, tout est fini, plus d'électricité, plus d'eau, plus rien », a raconté, excédée, une résidente à Radio-Canada.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a fait savoir que la Ville mènera une enquête pour voir ce qui a causé le bris de l'aqueduc construit il y a 54 ans.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine