L'entraîneur-chef de l'Impact de Montréal, Mauro Biello, n'aura d'autre choix que de remanier sa formation en prévision du match de ce soir contre le Crew, à Columbus.

Après Ambroise Oyongo, c’est au tour de l’autre défenseur latéral gauche Daniel Lovitz d’être tenu à l’écart du jeu en raison d’une blessure à un genou.

Chris Duvall, qui joue habituellement sur le flanc droit, devra combler ce manque contre le Crew de Columbus.

Cependant, Duvall et Marco Donadel seront suspendus pour le match retour de la finale du Championnat canadien, mardi prochain. L’identité du joueur qui occupera le poste de défenseur latéral à gauche demeure un mystère.

« Tout le monde avait sa position et maintenant, nous devons effectuer des changements, affirme Hassoun Camara, qui prendra la place de Duvall à droite. En tant que professionnel, tu doisa apprendre à composer avec une telle situation. Nous serons prêts.

La saison d’Oyongo a pris fin il y a deux semaines lorsqu’il a été victime d'une rupture du tendon rotulien du genou droit lors d’un match international avec le Cameroun.

Son remplaçant, Daniel Lovitz, a subi une importante coupure au genou mercredi dernier. Il ratera de deux à trois semaines d’activités puisque la plaie se trouve exactement à l’endroit où se fait la flexion du genou. D’ici là, il doit s’assurer de maintenir sa jambe en extension et minimiser le risque d’infection.

« Une fois que la plaie sera solidifiée, il pourra commencer à courir. Probablement dans 7 à 10 jours », a affirmé Mauro Biello.

L’entraîneur-chef n’écarte pas la possibilité que l’Impact fasse l’acquisition d’un défenseur lorsqu’il la fenêtre de transferts ouvrira le 10 juillet prochain.

La brigade défensive de l’Impact devra faire preuve de vigilance face à l’offensive de Columbus qui sera sans doute très affamée. Le Crew (7-9-1) n’a qu’une seule victoire à ses cinq derniers matchs, mais a gagné le seul match disputé à domicile pendant cette séquence, par la marque de 3-0 face à Seattle.

Avec une victoire, Montréal (4-4-6) se retrouverait seulement un point derrière Columbus, au sixième et dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires dans l’association de l’Est. L’Impact a trois matchs en mains et est invaincu à ses quatre dernières rencontres sur la route.

Le onze montréalais a cependant éprouvé certaines difficultés dans le passé au MAPFRE Stadium, avec seulement une victoire et deux matchs nuls en huit visites. C’est dans ce stade que le Crew a éliminé l’Impact lors de la demi-finale d’association en 2015. C’est aussi ce terrain qui a été le théâtre de l’un des matchs les plus fous depuis l’arrivée e l’Impact dans la MLS, il y a six ans.

La saison dernière, Montréal a soutiré un match nul à Columbus après avoir tiré de l’arrière 4-1. Le 13 mai dernier, l’Impact avait réussi à combler un déficit de 2-0, mais Justin Meram a complété un tour du chapeau en fin de match pour procurer la victoire au Crew.

« Nous sommes comme les Oilers d’Edmonton de 1983, il y a eu plusieurs matchs excitants pour les amateurs, a blagué Mauro Biello. Pour un entraîneur, c’est un peu difficile d’assister à ces matchs. »

L’entraîneur peut se consoler en se disant qu’il a plusieurs options à l’offensive. L’attaquant Matteo Mancosu et le milieu de terrain Andrew Romero, tous deux remis de blessures, seront disponibles. De son côté, Ballou Jean-Yves Tabla a effectué un retour au jeu contre Toronto, même s’il n’est pas encore totalement remis de sa blessure à une cheville.

Finalement, ennuyé par une indigestion, Anthony Jackson-Hamel avait raté le duel de mercredi dernier. Il sera en mesure de participer au match de samedi si l’entraîneur désire avoir recours à ses services.

L’Impact de Montréal affronte le Crew, à Columbus, samedi, à 19h30.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine