Retour

Un chauffard cause la mort d'un matelot à Saint-Ignace-de-Loyola

Un matelot qui travaillait sur la traverse Sorel-Tracy-Saint-Ignace-de-Loyola est mort, jeudi, après avoir été happé par un automobiliste en état d'ébriété.

Le conducteur, âgé de 77 ans, a été arrêté en soirée. Il devrait face à des accusations de conduites avec les facultés affaiblies causant la mort et de conduite dangereuse causant la mort, a indiqué une porte-parole de la Sûreté du Québec. Il est hospitalisé et on ne sait pas quand il sera en état de comparaître devant la cour.

L'accident s'est produit sur la terre ferme, vers 15 h 30, du côté de Saint-Ignace-de-Loyola, pendant que le traversier, le N.M. Lucien-L., était à quai.

Les procédures de débarquement étaient en cours pour laisser sortir les usagers du traversier. C'est alors qu'un véhicule en provenance de l'aire d'attente a forcé la barrière d'accès, pour continuer sa route à bord du bateau, où se trouvait le matelot de 57 ans.

Au moment de l'accident, 30 passagers, 15 véhicules et 5 camions se trouvaient à bord du traversier, en plus de l'équipage, a indiqué la Société des traversiers du Québec (STQ).

Le navire et les autres infrastructures n'ont pas subi de dommages importants, selon la STQ.

Du soutien psychologique sera offert au personnel et à la clientèle, a ajouté la société.

Plus de 500 000 véhicules et au moins 800 000 passagers empruntent la traverse chaque année à bord du N. M. Lucien-L. et du Catherine-Legardeur.

Plus d'articles