Retour

Un couvent cédé à des organismes communautaires

Les couvents peuvent devenir autre chose que des condos, comme le montrent les sœurs de Sainte-Anne, qui s'apprêtent à céder leur maison mère de Lachine à des organismes communautaires.

Construit en 1909, l'immeuble est devenu trop grand, en raison du faible nombre de postulantes.

Il y reste 200 religieuses âgées de 68 à 106 ans. La moitié d'entre elles sont hébergées à l'infirmerie, où travaillent de nombreux laïcs.

D’ici quelques années, le bâtiment comprendra plus de 300 unités destinées aux aînés, de même que des logements communautaires pour les familles.

Un cinquième de la propriété deviendra un parc public, et le reste sera cédé à l'organisme La Traversée, qui occupe déjà le couvent des sœurs de la Providence, rue Fullum.

« En allant vers un organisme communautaire, on leur a fait part de nos valeurs et de nos attentes. On voulait qu'après nous, ça puisse servir aux gens d'alentour », indique Céline Dupuis, présidente de la Corporation des sœurs de Sainte-Anne du Québec.

Le projet pourrait évoluer. Les sœurs viennent de recevoir une demande pour que leur propriété abrite aussi une école.

Les religieuses doivent déménager dans un bâtiment neuf construit à côté du verger d'ici le début de 2021.

Avec des informations d'Anne-Louise Despatie

Plus d'articles