Retour

Un cycliste frappé par la foudre à Montréal lutte pour sa vie

Un cycliste a été frappé par la foudre lundi soir à Montréal quand de violents orages se sont abattus sur la métropole et en Montérégie. L'homme de 32 ans est toujours dans un état critique à l'hôpital.

Mardi, il respirait par lui-même, mais, selon des sources, les prochaines 24 à 48 heures seront déterminantes pour sa santé.

Le cycliste aurait tenté de se réfugier sous un arbre en voyant la pluie tomber. Il a été foudroyé vers 18 h lundi à l'intersection de l'avenue Jeanne-d'Arc et du boulevard Saint-Joseph, rapportent des témoins. Le jeune homme a subi un arrêt cardiaque et a été réanimé sur place, selon un porte-parole d'Urgences-Santé.

L'homme avait un trou en arrière de la tête. « C'est une preuve claire que le monsieur a été frappé directement par la foudre. En 25, 30 ans, c'est la deuxième fois que je vois cela », a affirmé Robert Lamle, porte-parole d'Urgences-Santé.

Une témoin a aussi remarqué que la personne au sol avait une drôle de couleur. « Je n'ai pas fait le lien tout de suite, mais tout le monde avait entendu le coup de tonnerre », a-t-elle ajouté.

Selon le météorologue d'Environnement Canada André Cantin, le jeune homme s'est trouvé au mauvais endroit au mauvais moment. « Il n'y a eu que trois ou quatre coups de foudre dans la région au moment où l'homme a été foudroyé », affirme-t-il.

Le cycliste ne portait pas de casque, mais il aurait été foudroyé même s'il en avait eu un, ajoute M. Cantin.

Même si l'accident est rare, la foudre tue une dizaine de Canadiens chaque année et en blesse plus de 150 autres, selon Environnement Canada.

Une forte pluie et des pannes d'électricité

Une forte pluie accompagnée d'éclairs s'est abattue sur Montréal lundi soir. 

De nombreuses pannes ont été rapportées au Québec pendant la nuit, mais la situation est rapidement revenue à la normale mardi.  

Des chutes de grêle ont aussi été signalées lundi en Montérégie.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


10 domaines où les robots sont indispensables





Rabais de la semaine