Retour

Un dernier tour de piste pour le wagon MR-63 de la STM

Le dernier wagon d'origine du métro de la Société de transport de Montréal (STM), le MR-63, mis en service en 1966, a effectué jeudi un dernier tour de piste avant d'être retiré des rails.

Après 52 ans de services, ce wagon entre en gare pour une dernière fois, un adieu nostalgique pour bien des Montréalais.

Montréal doit beaucoup au MR-63, selon le président de la STM.

C’est également un motif de fierté pour Roger Choquette, ingénieur du métro en 1964. « Je me souviens, à Londres, j'avais vu des voitures qui avaient 30 ans d'âge qui déjà étaient aux rebus, alors que les nôtres continuaient d'être en bon état. »

Grâce au travail d'entretien de la STM, ces voitures ont chacune parcouru plus de quatre millions de kilomètres et transporté des milliards d'usagers.

Ce n’est pas sans peine que des passagers à bord de ces wagons vieux d’un demi-siècle reconnaissent la nécessité de les remplacer.

« On augmente tout le temps en nombre d'usagers, donc je pense que c'est tout à fait bien, c'est tourné vers l'avenir », lance une dame.

La flotte du métro de Montréal sera dorénavant composée de wagons MR-73, de la génération supérieure. Ils seront à leur tour remplacés graduellement par les wagons AZUR de Bombardier.

André Fortin, ministre des Transports du Québec, indique que cela signifie « 8 % d'utilisateurs additionnels dans chaque métro ». Il insiste également sur la fiabilité, la rapidité et le confort.

La plupart des vieux MR-63 prendront le chemin du recyclage, mais parmi ceux qui seront conservés, l'un sera exposé dès cet automne au musée ferroviaire canadien à Saint-Constant.

D'après le reportage de Sébastien Desrosiers

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque