Retour

Un doctorat honorifique de Concordia pour Régine Chassagne, d’Arcade Fire

L'Université Concordia a remis lundi soir un doctorat honorifique à la musicienne Régine Chassagne, du groupe montréalais Arcade Fire.

La cofondatrice d'Arcade Fire a été récompensée pour son engagement auprès d'Haïti et son influence sur la scène musicale internationale. Régine Chassagne a obtenu un baccalauréat en communication de l'Université Concordia en 1998.

En 2010, Régine Chassagne a mis sur pied, avec son amie d'enfance et politicienne Dominique Anglade, la fondation KANPE, un organisme à but non lucratif qui s'engage à briser le cercle vicieux de la pauvreté en Haïti.

Chassagne, dont les parents ont émigré d'Haïti durant la dictature de François Duvalier, siège au conseil d'administration de KANPE. Elle siège aussi à celui de Partners in Health, une organisation qui cherche à traiter et à prévenir les maladies partout en Haïti.

Avec Arcade Fire, Régine Chassagne a réussi à amasser plus de 500 000 $ pour ces deux fondations.

Régine Chassagne a reçu son doctorat honoris causa au théâtre Maisonneuve de la Place des Arts, en même temps que 1850 étudiants de l'Université Concordia.

Plus d'articles