Retour

Un documentaire québécois plonge dans les coulisses du sport électronique

Durant les sept épisodes de la série documentaire Cord Cutters, on suit l'évolution des Grizzlys, l'équipe de sport électronique de Montreal Esports, qui fait ses premiers pas en compétition internationale de jeu vidéo lors du tournoi Overwatch Contenders, qui tire son nom du populaire jeu vidéo Overwatch développé par Blizzard Entertainment.

Un texte d'Alix Villeneuve

Les joueurs qui composent l'équipe, trois Américains, deux Danois et un Suédois, ont foulé pour la première fois le sol montréalais en février dernier dans le but de se préparer pour le tournoi Overwatch Contenders, organisé par Blizzard Entertainment.

La série documentaire Cord Cutters, diffusée en anglais sur Internet, suit ces six joueurs dans leur évolution personnelle tout au long de l'aventure, selon ce que rapporte Benjamin Denis, directeur du marketing à Montreal Esports.

« Ce ne sont pas seulement les coulisses, comment tu manges et comment tu t’entraînes. […] Ils sont arrivés le premier jour à Montréal, ils étaient stressés. On va voir comment ils conjuguent toutes leurs émotions au courant des semaines qui les mèneront, on l’espère, jusqu’à la finale », explique-t-il.

Le premier épisode sera diffusé le samedi 7 avril à 22 h, soit la veille de leur dernier match de qualification pour les séries éliminatoires du tournoi. Les internautes pourront le regarder sur la chaîne Twitch de Montreal Esports.

Overwatch League : oui, mais pas tout de suite

L’Overwatch League est une ligue professionnelle fondée par l'entreprise Blizzard Entertainment. Pour tous les joueurs professionnels de ce jeu, en faire partie est un honneur. Cependant, pour qu’une équipe y soit invitée, elle doit avoir fait ses preuves.

Montreal Esports, qui se définit elle-même comme une jeune pousse, souhaiterait que son équipe en fasse partie. Toutefois, elle reconnaît qu’il lui reste encore du chemin à parcourir. Participer au tournoi Overwatch Contenders et produire une série documentaire sont des façons de se faire un nom et de se forger une réputation dans le milieu.

« Tout Montréal, tout le Québec serait content que l’on réussisse. C’est certain qu’il y a un engouement du public pour les équipes qui représentent notre nation », ajoute Benjamin Denis.

Joueurs québécois

L’équipe internationale des Grizzlys est actuellement composée de joueurs étrangers. Cependant, Montreal Esports prévoit mettre de l’avant des joueurs d’ici, selon le directeur du marketing. « Nous, ce que nous voulons, c’est d’aller sur la scène internationale, mais, avant tout, il faut développer la scène locale », précise-t-il.

Une division locale a été mise sur pied cet automne dans le but de faire passer des joueurs locaux à des niveaux supérieurs. « Nous, notre règle, c’est de conserver notre place au tournoi Overwatch Contenders et d'essayer chaque année qu'un Québécois se joigne à l'équipe. »

Plus d'articles