Retour

Un ex-conseiller de Lise Thériault accusé d'agression sexuelle sur un mineur

Martin Lapointe, un ex-conseiller de la ministre Lise Thériault, a été arrêté jeudi et fait face à sept chefs d'accusation liés à des gestes de nature sexuelle sur un adolescent.

L'homme de 45 ans est accusé d'avoir agressé sexuellement un adolescent, de lui avoir fait des attouchements sexuels et d'avoir invité le mineur à le toucher alors qu'il était en position d'autorité.

Selon l'acte d'accusation, les faits reprochés se sont déroulés d'avril 2005 à avril 2009. La plainte a toutefois été déposée en janvier 2017.

Martin Lapointe a travaillé au bureau de circonscription de Lise Thériault, à Anjou.

Depuis 2000, il oeuvrait dans un organisme qui s'impliquait auprès des jeunes.

Martin Lapointe était actif au sein des scouts du Montréal métropolitain entre 1988 et juin 2016, selon le commissaire national de l'Association des scouts du Canada, Sylvain Fredette.

« Tout le monde est surpris. Il était tellement impliqué, il a tellement donné de son temps, il essayait toujours de nous aider », a déclaré Sylvain Fredette, ajoutant que Martin Lapointe avait fait l'objet d'une vérification de fiabilité, et qu'il n'y avait jamais eu de dossier ou de plainte contre lui.

Le commissaire a indiqué qu'il n'a aucune idée de l'identité de la victime, ni s'il s'agit d'un scout. Sylvain Fredette a dit que l'organisation prend l'affaire au sérieux et collabore avec la police.

Martin Lapointe est accusé pour des événements qui se sont produits à Montréal et à Saint-Alexis-des-Monts. Sylvain Fredette dit n'avoir répertorié aucun camp scout à Saint-Alexis-des-Monts.

M. Lapointe a comparu devant la Cour du Québec en après-midi et a été libéré sous promesse de comparaître, après avoir payé une caution de 1000 $.

De nombreuses conditions doivent toutefois être respectées, comme l'interdiction de se trouver en présence de mineurs et d’entrer en contact avec la victime ou la famille de celle-ci.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), qui poursuit son enquête, est par ailleurs à la recherche de victimes potentielles de Martin Lapointe. Il les invite à composer le 911 ou à se rendre dans un poste de police de leur quartier.

Martin Lapointe mesure 1,73 mètre et pèse 90,5 kilogrammes, selon le communiqué du SPVM.

Avec les informations de Geneviève Garon

Plus d'articles