Retour

Un fils du ministre Barrette arrêté dans une affaire de délit de fuite

L'un des fils du ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a été arrêté en lien avec un délit de fuite survenu dans la nuit de jeudi à vendredi sur le Plateau Mont-Royal.

Âgé de 23 ans, le fils du ministre est soupçonné d’avoir été au volant d’une voiture qui a happé un cycliste au coin des rues Rachel et Saint-Dominique un peu après minuit la nuit dernière.

Le cycliste descendait la côte de la rue Rachel, en direction est, lorsque le véhicule utilitaire sport (VUS), qui s’en venait en sens inverse sur la même rue, aurait tourné à droite pour s’engager sur la rue Saint-Dominique vers le nord.

En tournant, le VUS a toutefois coupé la trajectoire du cycliste, qui a percuté le véhicule automobile de plein fouet. Plutôt que d’immobiliser son véhicule et de porter secours à la victime, le conducteur du véhicule automobile a pris la fuite à haute vitesse et à contresens dans la rue Saint-Dominique.

Le cycliste, un homme de 27 ans, a subi des blessures importantes à la tête. Il a été transporté à l’hôpital où les médecins ne craignent pas pour sa vie.

Une courte cavale

Plusieurs personnes ont toutefois été témoins de l’accident. Elles ont fourni une bonne description du véhicule et de ses trois occupants de même que le numéro de la plaque d'immatriculation du VUS.

Le véhicule accidenté, qui appartient au ministre Barrette, a été retrouvé plus tard par une patrouille de police à proximité de l’appartement de Geoffroy Barrette, sur la rue des Carrières, près de la rue Saint-Hubert.

Geoffroy Barrette a été arrêté chez lui à 5 h 10 et conduit au centre opérationnel nord par les enquêteurs du Service de police de la Ville de Montréal. Ces derniers doivent notamment établir qui était au volant du véhicule au moment de l'accident.

Geoffroy Barrette a été libéré en fin d’avant-midi sous promesse de comparaître.

Des accusations de conduite dangereuse causant des lésions et de délit de fuite causant des lésions pourraient être portées contre le fils du ministre.

Le ministre Barrette a quant à lui publié un communiqué dans lequel il s'est dit « choqué » par les événements. « Mes premières pensées ont été immédiatement pour la victime et ses proches », poursuit-il.

Le ministre n'a pas l'intention d'émettre d'autres commentaires.

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a soutenu son ministre de la Santé dans l'épreuve qu'il doit traverser. « J’ai téléphoné à Gaétan ce matin, c’est un père de famille », a commenté le premier ministre Couillard.« Comme parent on peut comprendre la situation dans laquelle M. Barrette se trouve. Je lui ai juste transmis notre solidarité. »

Plus d'articles

Commentaires