Retour

Un homme accusé de délit de fuite causant la mort d'un enfant à Saint-Constant

Rick Modi a plaidé non coupable à l'accusation de délit de fuite ayant causé la mort de Dominique Wenga, un garçon de deux ans. L'accident est survenu à Saint-Constant, en Montérégie à la fin mai.

L’homme de 24 ans, qui n'a pas d'antécédents judiciaires, a comparu brièvement jeudi au palais de justice de Longueuil. Rick Modi demeure détenu, puisque la poursuite s'est opposée à sa remise en liberté pour ne pas miner la confiance du public envers le système de justice. Son enquête de remise en liberté est prévue vendredi.

La procureure aux poursuites criminelles et pénales, Erin Kavanagh, précise que s’il est reconnu coupable, Rick Modi peut faire face à une peine d’emprisonnement à vie.

Des membres de la famille de l’accusé et de la victime étaient présents lors de l'audience.

Rick Modi a été arrêté mercredi chez lui sur la rue Rabelais, à Saint-Constant, dans la même rue où l’accident mortel a eu lieu fin mai. La famille de la victime y réside aussi.

Les résidents du quartier ont été consternés d'apprendre que le suspect était l'un d'eux.

« Si c’est lui qui a fait ça et qu’il sait que c’est lui, pourquoi retarder la chose? C’est triste pour la famille, ça fait déjà six semaines que ça dure », a déploré un autre voisin.

Dominique Wenga avait échappé à la surveillance de ses proches pendant quelques instants, au moment où il jouait dans la cour arrière de la résidence familiale. L’enfant aurait couru vers la rue où il a été happé par un véhicule. Le garçon a été blessé entre autres à la tête. Sa mort a par la suite été constatée à l’hôpital.

Un autre jeune enfant et deux personnes ont été transportés à l'hôpital, souffrant de violents chocs nerveux.

Une amie du père du garçon se confie

La mort du petit Dominique Wenga a secoué la communauté francophone de Gravelbourg, en Saskatchewan, où vit le père de l’enfant, Bernard Wenga.

Cependant, elle se demande pourquoi Rick Modi ne s’est jamais arrêté après l'accident : « Dans les premiers temps, ça a fait mal, il y a beaucoup d’incompréhension. »

Une campagne GoFundMe, initiée par Mme Lam Hang pour payer les funérailles du garçon, a permis de récolter 1100 $ qui ont été remis à la famille.

Bernard Wenga a tenu à remercier tous ceux qui ont contribué à ce fonds.

Avec les informations de Geneviève Garon

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine