Retour

Un homme accusé de leurre informatique de mineures, la police de Montréal recherche d'autres victimes

La police de Montréal croit qu'un homme arrêté mercredi dernier pour leurre informatique à l'endroit d'une personne d'âge mineur pourrait avoir fait d'autres victimes.

David Rossy, 30 ans, a fait l'objet d'une vidéocomparution jeudi et est demeuré détenu en attendant son retour au tribunal mardi prochain. Il fait face à plusieurs chefs d'accusation.

Selon le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), David Rossy est entré en contact avec ses victimes en utilisant l'application Instagram.

Il prétendait travailler pour une compagnie de mode et utilisait le pseudonyme Anna Stein afin de camoufler sa vraie identité. Il demandait à ses victimes de lui envoyer des photos intimes d'elles.

Par la suite, il offrait aux victimes de venir faire une séance photo en échange d'une importante somme d'argent. Dans le cas d'un refus, il menaçait de diffuser les clichés intimes reçus à l'entourage des victimes et sur Internet.

Le SPVM affirme que David Rossy a utilisé aussi les pseudonymes soho.marc et eatndrinkslow via Instagram et SnapChat afin de commettre ses crimes. La police invite d'autres victimes potentielles à se manifester.

David Rossy, qui a le teint basané, mesure 1,78 m (5’10") et pèse 100 kg (220 lb). Il a les cheveux noirs et le front dégarni.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine