Un homme de 22 ans est mort au cours d'une poursuite policière au début de la nuit de lundi à mardi à Montréal-Nord. Pour une raison inconnue, l'individu, assis dans le siège du passager d'un camion cube volé dont le conducteur de 17 ans tentait de fuir les policiers montréalais, aurait sauté du véhicule en marche.

Il est toutefois tombé sous les roues du véhicule et a été écrasé. Sa mort a été confirmée à l’hôpital.

Le suspect, qui a été interrogé par la Sûreté du Québec (SQ), comparaîtra mercredi matin en Chambre de la jeunesse, puisqu'il est mineur.

Il pourrait faire face à des accusations de conduite dangereuse ayant causé la mort et de délit de fuite. D'autres accusations pourraient s'ajouter.

Le drame s’est déroulé à l’angle des rues Langelier et Marie-Victorin, dans l’arrondissement de Montréal-Nord, mais l’événement s’était amorcé à Pointe-aux-Trembles, dans l’est de la métropole.

Le camion cube a initialement été intercepté, vers minuit, par les policiers du poste 49 du Service de police de Montréal (SPVM) après avoir percuté un autre véhicule. Le conducteur du camion a toutefois refusé de s'immobiliser, prenant plutôt la fuite.

Les policiers l’ont donc pris en chasse, mais ils ont abandonné la poursuite quelques minutes plus tard.

Le véhicule des fuyards a été repéré vers 0 h 15 par des policiers du poste 39, dans Montréal-Nord, et une nouvelle poursuite s’est enclenchée. C’est à ce moment que le passager du camion a sauté du véhicule en marche.

Des patrouilleurs se sont arrêtés pour lui porter secours pendant que d'autres maintenaient la poursuite.

Car bien qu’il venait de rouler sur l’homme qui se trouvait à ses côtés quelques secondes plus tôt, le conducteur du camion a poursuivi sa route.

Il a finalement été arrêté par des agents de la SQ à l’angle de l’autoroute 25 Nord et de la 640, à Terrebonne.

Les raisons qui ont poussé le conducteur à prendre la fuite et son passager à sauter du véhicule en marche demeurent inconnues. Le camion ne contenait aucune cargaison qui aurait pu expliquer un tel comportement.

Ce sont les enquêteurs du Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) qui seront chargés de trouver les réponses à ces questions en raison de la mort d’un citoyen au cours d’une intervention policière.

Le BEI a fait appel à la SQ pour l'assister dans son enquête. Le corps de police mettra notamment à la disposition du BEI deux techniciens en identité judiciaire.

Le boulevard Langelier, à Montréal, est maintenant rouvert, après avoir été fermé plusieurs heures, entre la rue de Beaucourt et le boulevard Henri-Bourassa.

Plus tôt, l'A-25 Nord a également été fermée quelques heures, à Terrebonne, pour permettre aux enquêteurs de faire leur travail. Cela a causé une perturbation de la circulation.

Avec des informations de Karine Bastien et Caroline Belley

Plus d'articles

Commentaires