Retour

Un homme se livre au SPVM pour un délit de fuite commis cet été

Un automobiliste impliqué dans un délit de fuite ayant causé de graves blessures à un touriste américain cet été s'est livré aux policiers le mois dernier, a annoncé le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) mardi.

Brian Doyle, 35 ans, a comparu le 19 septembre dernier. Accusé de délit de fuite ayant causé des lésions corporelles, il a été libéré sous conditions en attendant son retour en cour.

« L’homme doit entre autres garder la paix, avoir une bonne conduite et ne pas posséder ni porter d’armes », a précisé le SPVM par communiqué.

Les faits remontent au 24 juin dernier. Cette nuit-là, vers 2 h du matin, les policiers ont retrouvé un homme de 30 ans, originaire de la Floride, gisant sur le sol dans un stationnement situé au coin des boulevards Saint-Laurent et de Maisonneuve. Il avait d'importantes blessures à la tête.

L'analyse des caméras de surveillance a montré par la suite que le conducteur du véhicule et la victime ont discuté pendant plusieurs minutes avant que celle-ci ne tente de s'asseoir sur la banquette arrière. C'est alors que le chauffeur a démarré en trombe, faisant tomber la victime lourdement sur le sol, la tête la première. Douze minutes se sont écoulées avant que quelqu'un n'appelle à l'aide.

Dès le lendemain, le SPVM lançait un appel au public afin de retrouver le véhicule impliqué. Jeunesse au Soleil a également offert une récompense cet été, un donateur anonyme ayant promis 3000 $ à quiconque fournirait des informations permettant l’arrestation et la condamnation du suspect recherché.

Or, Brian Doyle s'est finalement livré aux policiers après avoir vu sa photo dans les médias, a précisé le SPVM dans son communiqué de mardi.

La victime, quant à elle, conserve d'importantes séquelles de l'accident, selon ce qu'a confié son père à TVA cet été. Sa mémoire, notamment, a été durement affectée.

Plus d'articles

Commentaires