Retour

Un legs de 15 M$ de Guy Joron à l'Université de Montréal

L'ancien ministre du Parti québécois Guy Joron, décédé en décembre dernier, a fait un don testamentaire de 15 millions de dollars à l'Université de Montréal, indique l'établissement. Il s'agit de l'un des plus importants dons qu'elle a reçus.

« Pour Guy Joron, une société scolarisée est une société riche culturellement, socialement et économiquement et, parce qu’il souhaitait souligner l’importance du rôle de l’Université de Montréal pour l’ensemble de la francophonie, il a voulu montrer l’exemple en lui léguant sa fortune », a déclaré Hugo Valencia, le compagnon de vie de Guy Joron.

Le don est également adressé à HEC Montréal et Polytechnique Montréal qui se partageront à parts égales 3 millions de dollars, tandis que l'Université de Montréal recevra 12 millions de dollars.

Né à Montréal le 2 juin 1940, Guy Joron a étudié à l’Université de Montréal, où il a obtenu en 1964 un baccalauréat en science politique.

Fils de l’entrepreneur et homme d’affaires Conrad Joron et petit-fils du député Émile Moreau, Guy Joron a été élu député de Gouin une première fois en 1970 avant de subir la défaite en 1973. Il reviendra à la députation après avoir remporté la circonscription de Mille-Îles en novembre 1976.

René Lévesque fera de lui le premier ministre délégué à l’Énergie. Deux ans plus tard, il fera adopter la première politique énergétique du Québec et un moratoire sur le développement de l’énergie nucléaire au Québec, « un moratoire qui est toujours en vigueur », précise l’Université de Montréal.

Après son passage en politique, Guy Joron a siégé au conseil d'administration d'Hydro-Québec et a été président de la Place des Arts.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine