Deux des trois équipes éliminées s'affronteront dans le tout dernier match de la saison de la Ligue canadienne quand les Alouettes accueilleront les Roughriders dimanche.

Un texte de Jean St-Onge

Les changements de personnel seront tellement nombreux qu'on pourrait avoir l'impression d'assister à un match présaison.

Les Alouettes, qui ne seront pas des rencontres éliminatoires pour la première fois depuis 1996, donneront le ballon à un 5e quart partant cette année, le Canadien Brandon Bridge.

Le vétéran Kevin Glenn n'endossera peut-être même pas l'uniforme face à son ancienne équipe.

L'entraîneur-chef/vice-président/directeur général, Jim Popp ne l'a pas confirmé, mais presque...
« Honnêtement, ça n'a pas vraiment de sens de le faire jouer à 37 ans, si on veut le voir jouer le premier match de la saison l'an prochain. »

Lancé d'urgence dans la mêlée dès le premier match de la saison quand Jonathan Crompton et Dan Lefevour sont tombés au combat, Brandon Bridge n'a joué depuis.

Dimanche, il deviendra le premier Canadien à amorcer un match dans la LCF depuis Giulio Caravatta avec les Lions en 1996.

Chez les Alouettes, on n'a vu que des Américains à cette position depuis D'Attilio et Luc Tousignant en 1982.

Selon Jim Popp, Bridge a mérité cette occasion de se faire valoir.

« Il a été jeté dans le feu lors du premier match. Depuis, il a beaucoup étudié. Nous voulons lui donner une chance. C'est pour ça que nous l'avons repêché. »
Bridge, qui avait complété cinq passes contre le Rouge et Noir, aura quelques cibles canadiennes de plus en uniforme cette fois.

Comme Nik Lewis s'est blessé lors du dernier match et qu'il ne s'est pas entraîné de la semaine, il faut s'attendre à voir l'Ontarien Alex Charrette et le Québécois Mikaïl Davidson s'aligner comme receveurs de passes à l'occasion.

La ligne à l'attaque sera modifiée pour la première fois de la saison en raison de la blessure subie par le joueur de centre Luc Brodeur-Jourdain.
Ainsi, le garde Kristian Matte déménagera d'une place sur la ligne pour amorcer un match à cette position pour la première fois de sa carrière.

Le deuxième choix des Alouettes au dernier repêchage, le colosse Jacob Ruby obtiendra également du temps de jeu. Avec ses 315 livres étalées sur 6 pieds et 7 pouces, Ruby pourrait éventuellement succéder aux vétérans Josh Bourke ou Jeff Perrett aux extrémités de la ligne.

Des évaluations en défense

En défense également, de jeunes Canadiens auront l'occasion de se faire valoir.

Ce sera le cas du premier choix au repêchage Chris Ackie et du maraudeur Anthony Coady.

Ackie pourrait prendre la place du joueur défensif par excellence de l'équipe cette année, Winston Venable, tandis que Coady remplacera un ancien Carabins comme lui, Marc-Olivier Brouillette.

Jim Popp considère qu'il est important de voir ce qu'ont appris ces jeunes joueurs depuis le camp d'entraînement.

Pour Coady, c'est une chance en or de se faire valoir.

« C'est mon plus gros test de l'année. Pendant les matchs préparatoires d'avant-saison, j'avais eu du temps de jeu, mais ce n'est pas pareil. La partie ne veut rien dire pour notre fiche, mais pour moi, elle veut tout dire. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine