Retour

Un nombre record de touristes mexicains à Montréal

Depuis l'élection de Donald Trump aux États-Unis, le nombre de touristes Mexicains à Montréal a explosé. Cette donnée s'insère dans une année particulièrement riche pour le tourisme montréalais, qui a battu en 2017 des records établis un demi-siècle plus tôt.

Un texte de Romain Schué

En 2017, près de 82 400 Mexicains ont visité Montréal, révèle le dernier bilan de Tourisme Montréal, publié mardi. Un chiffre qui a quasiment doublé par rapport aux mêmes données obtenues trois ans plus tôt.

« Le contexte politique joue vraiment en notre faveur. D'une certaine manière, Donald Trump nous aide », explique Pierre Bellerose, vice-président de Tourisme Montréal.

Dès l'élection de l'ancien homme d'affaires à la Maison-Blanche, AeroMexico, le principal transporteur aérien du pays, a augmenté les vols liant le Mexique et le Canada, rappelle-t-il.

D'autres explications sont également mises en avant par Tourisme Montréal. Alors que les Mexicains peuvent profiter de la valeur du dollar canadien, plus favorable que celle du dollar américain, ils sont surtout exemptés, depuis décembre 2016, d'obtenir un visa obligatoire pour entrer au Canada.

Celui-ci avait été imposé en 2009 par le précédent gouvernement fédéral de Stephen Harper, provoquant ainsi un contentieux entre les deux pays.

11,1 millions de touristes en 2017

Plus largement, Montréal a accueilli 11,1 millions de touristes en 2017. Du jamais-vu depuis un demi-siècle.

Par rapport à 2016, ce nombre a progressé de 5,1 %.

Depuis 50 ans, jamais Montréal n’avait attiré autant de visiteurs, certifie Tourisme Montréal. Seule l’année 1967, marquée par l’Exposition universelle, en a vu davantage, avec la présence de 50 millions de personnes, touristes et Montréalais confondus, durant cet événement.

« Depuis, on n’a jamais vu ça, assure Pierre Bellerose. Ce sont des chiffres énormes, qui s’expliquent notamment par le 375e anniversaire de Montréal, le contexte économique et la valeur du dollar, et le beau buzz sur Montréal dans le monde. »

Ces touristes ont également dépensé 4 milliards de dollars durant l'année. Un chiffre record, en hausse de 10 % par rapport à 2016.

Cette hausse a aussi permis aux établissements hôteliers d’afficher un taux d’occupation de 76,5 %, soit près de 10 points de plus qu’en 2012, pour un tarif moyen de 184,31 $ pour une nuitée.

Uniquement entre juin et août, ce prix était de 214,40 $, ce qui représentait une croissance de 11,7 % par rapport à la même période un an plus tôt.

Fort trafic à l'aéroport

Le trafic à l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau a également considérablement progressé, avec 18,2 millions de passagers en 2017, contre 16,6 millions en 2016.

Si le nombre de touristes outremer a augmenté de 10,7 % en un an, la hausse la plus spectaculaire provient des États-Unis, avec une augmentation de 11,9 % des entrées en avion.

Le nombre de visiteurs en provenance de France a lui-aussi enregistré une hausse de 9 %, alors que le tourisme chinois a bondi de 33 %.

Ce chiffre s’explique principalement par la création de vols directs, exploités par Air Canada, entre la Chine et Montréal. En septembre 2015, une liaison avec Pékin a été lancée, avant l’inauguration d’un vol direct avec Shanghai en février 2017.

Des prévisions optimistes

Pour 2018, Tourisme Montréal se veut une nouvelle fois optimiste. L’organisme prévoit se rapprocher de la barre des 12 millions de touristes.

« Il y a de nombreux défis, car ce n’est pas parce qu’on adore une ville qu’on y retourne. Mais tous nos indicateurs sont positifs et tous ces nouveaux vols directs vont continuer d’avoir un impact important », détaille Pierre Bellerose.

Par ailleurs, une nouvelle liaison aérienne directe entre la métropole et l’Asie va prochainement voir le jour.

En juin, Air Canada lancera un service sans escale entre Montréal et Tokyo. La mairesse de Montréal, Valérie Plante, prendra notamment part à ce premier vol, afin d'y mener une première mission économique internationale.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Regardez la réaction de cette fille!





Rabais de la semaine