Retour

Un nouveau centre de recherche en médecine pédiatrique à Montréal

Un centre de recherche en médecine pédiatrique sera créé à Montréal par le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) et le CHU Sainte-Justine. Une de ses priorités sera la lutte contre le cancer.

Le projet permettra aux chercheurs des deux organismes de jumeler leurs efforts dans la nano-fabrication et les sciences de la santé pour « détecter et cibler certains cancers et d’autres maladies pédiatriques à l’aide de technologies de nouvelle génération », ont-ils précisé dans un communiqué conjoint.

Premier du genre, le nouveau Centre d’innovation en micro-analytiques appliquées en médecine pédiatrique (C-IMAP), qui sera situé dans l’enceinte du CHU Sainte-Justine, compte ouvrir ses portes cet automne.

Le but ultime du projet est de diagnostiquer les maladies plus rapidement et d'intervenir de façon plus efficace, a ajouté le Dr Brunet.

« Nous espérons permettre aux cliniciens de mettre à l'essai les innovations développées conjointement, comme le laboratoire sur puce, pour améliorer la santé des enfants », a indiqué pour sa part Iain Stewart, président du Conseil national de recherches du Canada.

Haro sur les cancers

La lutte contre le cancer, principale cause de décès chez les enfants canadiens, sera l’une des missions prioritaires du nouvel établissement.

« Le Centre concentrera ses efforts sur divers cancers comme la leucémie, qui est le cancer le plus fréquemment diagnostiqué chez les enfants canadiens, et il améliorera les méthodes de détection des cellules cancéreuses et accélèrera les découvertes en oncologie pédiatrique », soutiennent les initiateurs du projet.

« On veut développer des tests qui vont nous permettre d’identifier des populations de leucémie ou de marqueurs de cellules qui pourraient répondre à certains traitements spécifiques », a expliqué Jacques Michaud, directeur du Centre de recherche de l'hôpital.

Lynne Lesauteur, porte-parole du CNRC, a soutenu que le développement des innovations en nano-fabrication pourrait « augmenter la précision dans le but d’avoir des méthodes plus rapides pour voir comment le patient peut être traité ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine