Retour

Un parc montréalais portera le nom de Dickie Moore

L'ex-joueur de hockey Dickie Moore, qui a aidé les Canadiens de Montréal à remporter six coupes Stanley dans les années 1950, aura bientôt un parc à son nom dans le quartier Parc-Extension, où il a grandi.

Un texte de Jérôme Labbé

Le comité exécutif de la Ville de Montréal a adopté mercredi matin une résolution visant à baptiser un espace public inclus dans le projet de réaménagement de l'ancienne gare de triage qui accueillera dans quelques années le nouveau complexe scientifique de l'Université de Montréal.

« Dans le cadre de ce redéveloppement, la Ville de Montréal doit attribuer onze toponymes à des voies et lieux publics », précise-t-on dans le sommaire décisionnel.

L'espace public qui portera la nom de l'ancien numéro 12 du Tricolore sera situé à l'angle des avenues de L'Épée et Beaumont. Il rappellera qu'« un joueur de hockey [...] qui a marqué le milieu du sport professionnel montréalais et l'imaginaire québécois » a vécu dans le quartier.

La famille et l'organisation du Canadien de Montréal ont été informées de la démarche, pour laquelle le comité de toponymie de la Ville de Montréal et l'arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension ont déjà donné leur accord.

La décision doit maintenant être approuvée par le conseil municipal et la Commission de toponymie du Québec.

Elle s'ajoute à une autre résolution adoptée mercredi matin concernant ce secteur, qui prévoit que la Ville de Montréal financera « des études de scénario optimal » dans le but de réaménager le passage Rockland, entre l'arrondissement d'Outremont et la Ville de Mont-Royal – une dépense de 500 000 $.

Un pilier du CH des années 1950

Né en 1931, Richard Winston – mieux connu sous le nom de « Dickie » Moore – a grandi dans le quartier Parc-Extension au sein d'une famille de 12 enfants.

Il a joué 12 saisons avec les Canadiens de Montréal lors desquelles il a gagné six coupes Stanley, entre 1953 et 1960, aux côtés de Maurice et Henri Richard, Elmer Lach et Bernard Geoffrion.

Ses exploits sont multiples. Dickie Moore a notamment remporté deux fois le trophée Art Ross, décerné au meilleur pointeur en saison régulière.

Il a pris sa retraite en 1968 après avoir porté les couleurs des Maple Leafs de Toronto (1964-1965) et des Blues de Saint-Louis (1967-1968).

Dickie Moore a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1974, mais ce n'est qu'en 2005, à l'occasion du centenaire des Canadiens de Montréal, que l'organisation a finalement retiré le numéro 12, porté aussi par Yvan Cournoyer.

Le célèbre hockeyeur est décédé le 19 décembre 2015.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Bataille entre un criquet et une guêpe: qui gagnera?





Rabais de la semaine