Retour

Un premier frère de Sainte-Croix condamné au criminel

Le frère de la Congrégation de Sainte-Croix Olivain Leblanc a été condamné à 15 mois de prison avec sursis, mardi matin, au palais de justice de Montréal. Il a reconnu sa culpabilité à une accusation de grossière indécence – des gestes qui ont été commis entre 1979 et 1981, au collège Notre-Dame.

Quelque 37 ans après les faits – et après plus de 5 ans de démarches judiciaires –, Olivain Leblanc a admis en cour avoir agressé sexuellement un de ses élèves, qui avait à l'époque 14 ans.

La Couronne a abandonné l'accusation d'attentat à la pudeur en échange de cette reconnaissance de culpabilité.

La peine de 15 mois de prison est une suggestion commune de la Couronne et de la défense.

Le frère, maintenant âgé de 75 ans, devra demeurer dans la résidence où il habite 24 heures sur 24 pour les sept premiers mois de sa peine. Un couvre-feu lui sera imposé pour les huit mois suivants.

Son nom sera également inscrit sur le registre national des délinquants sexuels pour les 20 prochaines années.

Une démarche importante pour les victimes

Pour la victime, aujourd'hui dans la quarantaine, c'est la fin d'une longue saga judiciaire, entamée en 2011.

Olivain Leblanc a présenté ses excuses en cour, non seulement à sa victime, mais aussi à sa mère, qu'il dit avoir bien connue.

« Le fait qu'il s'excuse à ma mère, je pense que c'est bien de sa part », a admis la victime après le prononcé de la peine.

La victime a reçu une compensation financière lors du premier recours collectif contre avec les frères de Sainte-Croix. Un second recours a été intenté depuis et porte sur des allégations d'agressions sexuelles qui se seraient déroulées durant les années 1950 et 1960. La Cour d'appel a d'ailleurs donné son feu vert à ce recours plus tôt cet automne.

« Je peux vous dire que, dès qu'il y a une visibilité médiatique associée à ça, ça entraîne immédiatement des gens qui vont téléphoner pour demander de l'aide ou qui vont s'inscrire au recours collectif, explique le représentant du regroupement des victimes, Sébastien Richard. Alors c'est pour ça que l'intérêt des médias pour ça est absolument, absolument essentiel. »

Olivain Leblanc est le seul frère de Sainte-Croix qui a été condamné au criminel jusqu'à maintenant.

Avec les informations de Marc Verreault

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine