Retour

Un premier test pour les joueurs du Canadien de Montréal

Des milliers de partisans étaient présents au Centre Bell dimanche après-midi, pour voir leurs favoris du Canadien de Montréal disputer un match intraéquipe. C'est finalement les Blancs qui l'ont emporté 3-2 en tirs de barrage face aux Rouges.

Dans ce match où les plus jeunes tentent de se démarquer dans l'espoir de se tailler une place avec l'équipe, ce sont finalement les vétérans qui se sont le plus illustrés.

Des joueurs de soutien réguliers avec le Canadien comme Paul Byron (un but et une passe) et Torrey Mitchell (deux passes) ont participé aux deux buts des Rouges.

« Pour les joueurs, ce sont des matchs qui ne sont pas faciles. Je le comprends très bien, a déclaré l'entraîneur-chef Michel Therrien après cette rencontre, qui a duré moins de deux heures.

« D'abord, ils veulent plaire aux spectateurs. Deuxièmement, quand on parle d'intensité, il y a l'aspect blessure auquel il faut faire attention, et ils ont toujours une petite réserve.

« Là, on passe à une autre étape, on a cinq matchs en sept jours et beaucoup de jeunes joueurs auront la chance de démontrer ce qu'ils sont capables de faire. Je veux voir les joueurs établis prendre tout de suite de bonnes habitudes, faire de bonnes lectures de jeu et travailler sur leur exécution.

« Pour les jeunes, on veut leur laisser montrer leur talent et s'assurer qu'ils soient bons dans leurs rôles respectifs », a ajouté Therrien.

Byron a ouvert la marque en fin de deuxième période. Le numéro 41 du Tricolore a pris son propre retour derrière le filet et a relancé vers Zachary Fucale. La rondelle a frappé le dos du jeune gardien avant de se retrouver dans le fond de la cage.

Ce genre de match, où les joueurs retiennent leurs coups ne voulant pas blesser leurs coéquipiers, est tout de même au goût de Byron. 

« Pour des joueurs comme moi qui patine vite, c'est vraiment amusant », s'est exclamé le petit attaquant ottavien. 

Ce fut le seul but marqué avant les dernières dix minutes de la rencontre disputée à trois contre trois.

Une fois le jeu ouvert, le premier choix du Canadien en 2014, Nikita Scherbak, a fait parler tout son talent, en décochant un tir précis du haut du cercle des mises en jeu. Le gardien des Rouges à ce moment, Charlie Lindgren avait la vue voilée par un de ses défenseurs.

Un but comme celui-là, « c'est bon pour la confiance » a expliqué le Russe de 20 ans. 

À son troisième camp d'entraînement avec le Tricolore, Scherbak souhaite impressionner le groupe d'entraîneurs pour les forcer à le retenir à Montréal. Le jeune joueur prend de plus en plus ses aises chez les professionnels au fur et à mesure que le camp progresse.

« Je trouve que ça devient plus facile, a expliqué Scherbak. Les premiers jours étaient plus difficiles. Je me sens plus confortable, plus à l'aise maintenant. »

Mais n'allez pas lui faire dire qu'il faudra attendre au premier match préparatoire de l'équipe, lundi, pour que le travail de fond s'amorce. 

« Les choses sérieuses sont déjà commencées. »

Carr lance les Blancs en avant

Quelques instants plus tard, Daniel Carr, qui a passé une partie de l'année dernière à Montréal avant de terminer la saison sur la liste des blessés, a donné l'avance aux Blancs.

Il a feinté un tir, puis a battu Lindgren d'un tir du revers qui est allé se loger dans la lucarne.

En fin de rencontre, le défenseur nouvellement acquis Zach Redmond a ramené tout le monde à la case départ en déviant une passe de Byron derrière Fucale.

Le match s'est finalement terminé en tirs de barrage, où Alexander Radulov des Blancs a été le seul à trouver le fond du filet sur le deuxième tir de son équipe.

Fucale n'a pas cédé sur les cinq lancers dirigés vers lui en tirs de barrage.

Durant la première moitié du match, les deux gardiens Al Montoya et Mike Condon n'ont pas été très occupés, mais sont tout de même demeurés parfaits.

Dans le cadre de ce match intraéquipe, les pénalités de deux minutes ont été remplacées par des tirs de pénalité lors d'infractions. Nathan Beaulieu, Alexander Radulov, Scherbak et Brian Flynn pour les Blancs et Tom Parisi du côté des Rouges ont pu s'exécuter, mais aucun d'entre eux n'a pu trouver le fond du filet.

Plus de 15 000 spectateurs s'étaient rassemblés pour voir le Canadien en action pour la première fois depuis le mois d'avril dernier. Le Québécois Phillip Danault était d'ailleurs impressionné de l'enthousiasme des partisans montréalais pour un match intraéquipe sans signification.

« Les amateurs ont vraiment hâte que le hockey commence. On est tous fébriles au début de la saison. C'était un bon rythme (...) on va être prêts. »

Il s'agissait du troisième et dernier match intraéquipe du Canadien. Le Tricolore commencera dès lundi sa série de rencontres préparatoires contre les Devils du New Jersey à Montréal.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine