Retour

Un prêteur privé s'engage à payer les employés du FFM

Quatre jours après la clôture du 39e Festival des films du monde, les employés ont appris vendredi qu'ils seront payés dans les prochains jours.

Une entente a été conclue cette semaine entre Serge Losique, un représentant des employés du FFM et la société No Limit Loans Inc., un fournisseur de services hypothécaires.

Dans une lettre, No Limit Loans Inc. confirme qu'un montant de 150 000 $, qui comprend les salaires ainsi qu'un dédommagement de 20 %, sera versé aux quelque 80 employés engagés pendant les deux semaines de l'événement. La société de financement s'engage à débourser les 150 000 $ dans les 10 jours ouvrables.

Joint au téléphone, Yann Béliveau, président de No Limit Loans Inc. et ami personnel de Serge Losique, a souhaité prendre la défense du fondateur du FFM.

« L'image de Serge Losique a été malmenée depuis une semaine. Il croyait avoir l'argent nécessaire, mais des fonds ne sont jamais arrivés. Nous souhaitons rassurer les employés. C'est ma signature, mon intégrité. »

No Limit Loans Inc. avait déjà consenti en 2014 un prêt hypothécaire de 2 millions de dollars au FFM pour le Cinéma Impérial.

Des employés se tournent vers la Commission des normes du travail

Depuis le début de la semaine, sept employés ont déposé une plainte à la Commission des normes du travail. Sous le couvert de l'anonymat, un employé joint par téléphone vendredi s'est dit sceptique quant au dénouement rapide de cette affaire.

La semaine dernière, le directeur des communications du FFM, Henry Welsh, affirmait que seulement une partie des employés du FFM étaient touchés par ce défaut de paiement, soit ceux qui travaillent durant toute la période estivale. Ils seraient une douzaine, selon lui.

La majorité des employés du festival n'ont qu'un contrat de deux semaines durant la programmation, et sont payés à la fin de celui-ci. Six personnes travaillent toute l'année pour l'organisation.

Plus d'articles

Commentaires