Retour

Un revers par manque d'opportunisme et de chance, dit Therrien

« On a eu beaucoup d'opportunités en troisième période. On a joué de malchance, on a frappé deux poteaux. C'est dur de jouer du hockey de rattrapage. C'est malheureux. »

Voilà de quelle façon l'entraîneur-chef du Tricolore a analysé la défaite des siens subie vendredi soir aux mains des Sabres à Buffalo par la marque de 6-4.

Malgré une production offensive de quatre buts, les Montréalais se sont tout de même inclinés devant les représentants de l'État de New York.

« Habituellement, lorsque tu marques quatre buts sur la route et que tu accordes 21 ou 22 lancers, tu es censé gagner ce genre de matchs », a laissé tomber Michel Therrien après la rencontre.

L'entraîneur-chef a tout de même salué la résilience dont les siens ont fait preuve, au moment où ils étaient menés 4-1 par leur adversaire en deuxième période.

Therrien a cependant convenu que ses deux portiers n'ont pas connu une sortie très prolifique contre les Sabres.

« Ç'a été une soirée difficile pour les gardiens de but. On n'a pas accordé beaucoup de chances de marquer, et à chaque fois qu'ils en avaient une, la rondelle s'est retrouvée dans le fond de notre filet. À leurs quatre premières chances, ils ont obtenu quatre buts », a-t-il déploré.

Maintenant à cinq points d'une place en séries, le Canadien poursuivra son périple de trois matchs à l'étranger en affrontant les Coyotes de l'Arizona lundi soir.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards