Retour

Un « service exécrable » de déneigement dans le Sud-Ouest

La Ville de Montréal fera le point en début d'après-midi sur le déneigement dans l'arrondissement du Sud-Ouest, où le service offert par l'entreprise Pavage d'Amour a fait l'objet de nombreuses plaintes.

« On doit donner des services et quand le service est exécrable, il y a des conséquences », a résumé le maire de Montréal, Denis Coderre, alors qu’il s’apprêtait à prendre l’avion pour le premier vol direct Montréal-Shanghaï offert par Air Canada.

« On va s’assurer de donner une réponse très nette et claire », a-t-il ajouté. Une conférence de presse du président du comité exécutif, Pierre Desrochers, de la responsable de la sécurité publique, Anie Samson, et du maire de l’arrondissement du Sud-Ouest, Benoît Dorais, est prévue à 13 h.

Projet Montréal, le parti d’opposition officielle à l’Hôtel de Ville, demande à l’administration Coderre d’envisager l’annulation du contrat avec Pavage d’Amour, responsable du déneigement sur environ 60 % du territoire du Sud-Ouest, notamment dans les quartiers Pointe-Saint-Charles, Saint-Henri, Petite-Bourgogne et Griffintown.

L’entreprise a déjà écopé de près de 20 000 $ d’amendes depuis le début de l’hiver en raison de ratés dans ses services. Entre autres exemples, une déneigeuse de trottoir a arraché un vélo d'un parcomètre, tandis qu'une autre a poussé des ordures déposées en bordure de rue.

La neige avait été chargée sur à peine le quart du territoire du Sud-Ouest jeudi matin, selon le service Info-Neige, alors qu’elle l’avait été dans plus de la moitié de l’arrondissement voisin de Lachine.

Pavage d'Amour a aussi des contrats avec les arrondissements de Lachine et d'Ahuntsic-Cartierville.

Avec des informations de Benoît Chapdelaine et CBC

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu manges du yogourt passé date?