Retour

Un seul film canadien en compétition au Festival des films du monde

Deux semaines avant le début du 39e Festival des films du monde (FFM), la programmation vient d'être dévoilée lors d'une conférence de presse virtuelle où les journalistes posaient leurs questions par clavardage seulement.

Lors de cette 39e année, un hommage sera rendu au producteur David Puttnam qui sera présent à Montréal. D'ailleurs, il donnera une classe de maître le 28 août prochain. Cinq des films qu'il a produits seront projetés lors du festival dont Mission et Les chariots de feu.

Un seul film canadien se trouve en compétition officielle. Il s'agit de Mes ennemis de Stéphane Géhami. Pour expliquer pourquoi il n'y a qu'un seul film canadien en compétition mondiale, Serge Losique et son équipe de programmateurs, qui répondaient aux questions lors du clavardage, ont soumis cet éclaircissement : « D'après les films soumis, c'est celui que nous avons choisi. »

On souligne aussi qu'il y aura des films québécois dans d'autres sections du festival qui seront dévoilées plus tard.

Le jury sera présidé par l'écrivain académicien Dany Laferrière et la compétition se tiendra du 27 août au 7 septembre.

Les autres membres du jury sont l'actrice italienne Tea Falco, le cinéaste catalan Ventura Pons, le critique de cinéma Peter Rainer, le professeur de cinéma Gerardo Salcedo et le producteur et réalisateur Luis Urquiza.

C'est Muhammad, Messenger of God, le plus récent film de l'Iranien Majid Majidi, qui sera présenté en ouverture et en première mondiale tel qu'annoncé en mai dernier. Ce film a soulevé la controverse en raison des plans de dos du prophète, les représentations physiques de Mahomet étant interdites dans de nombreuses communautés musulmanes.

Pourquoi l'avoir choisi? « Majid Majidi est un grand cinéaste qui a obtenu trois Grands prix des Amériques à Montréal. Il ne s'agit pas du Prophète Muhammad, mais de la naissance et de l'enfance de Muhammad qui deviendra beaucoup plus tard le Prophète, ce qui ne prête pas à la controverse. C'est un film cinématographiquement remarquable. »

Vingt-six films seront en compétition pour le Grand prix des Amériques dont 2 nuits avant le matin avec Marie-Josée Croze et L'orchestre de minuit avec l'acteur français Gad Elmaleh.

Aucune réponse sur le financement du FFM

En 2014, le FFM avait perdu la quasi-totalité de ses commanditaires. Téléfilm Canada, la SODEC et la Ville de Montréal avaient retiré leurs subventions au festival, pour un montant total de 680 000 $. De nombreux distributeurs indépendants québécois avaient également décidé de ne pas soumettre leurs films au FFM en raison de l'incertitude entourant l'événement.

En guise de réponse à une question sur le financement et les commanditaires, les responsables du FFM précisent : « Nous répondons seulement [aux questions] sur la programmation des deux compétitions. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le Sagittaire: le signe le plus chanceux?





Rabais de la semaine