Au lendemain de sa victoire à Buffalo, qui a du coup confirmé le balayage cette saison face aux Sabres (23-39-12), le Canadien (27-36-12) s'apprête à recevoir samedi une équipe ayant de plus grandes aspirations, les Capitals de Washington (43-24-7).

Les Sabres croupissent au 31e et dernier échelon de la Ligue nationale, tandis que les Capitals, qui trônent au sommet de la Division métropolitaine, font partie des discussions pour représenter l'Association de l'Est en finale de la Coupe Stanley. Le jour et la nuit.

Carey Price devrait retrouver le filet montréalais, lui qui agissait comme spectateur au bout du banc des joueurs vendredi. L'entraîneur-chef Claude Julien a exprimé le souhait cette semaine de permettre à ses deux gardiens d'obtenir du temps de jeu contre les Sabres et les Capitals.

Antti Niemi profiterait donc d'un repos bien mérité après avoir défendu sa cage avec brio. Le vétéran a repoussé 35 rondelles pour signer le blanchissage, un premier depuis le 22 décembre 2015. Il était à l'époque un membre des Stars de Dallas.

Price, qui renouait avec la compétition jeudi à Pittsburgh, aurait encore une fois une lourde commande sur les bras. Ovechkin, le meilleur franc-tireur du circuit Bettman avec 44 buts, s'est amusé face au Tricolore cet automne.

L'attaquant russe avait touché la cible quatre fois contre Price et son substitut Al Montoya dans une victoire de 6-1. Le Canadien s'était vengé à la mi-janvier en infligeant un revers de 3-2 aux Capitals.

Ovechkin est récemment devenu le 20e joueur de l'histoire de la LNH à enregistrer 600 buts et le 3e à atteindre ce plateau avant d'avoir disputé 1000 matchs. Wayne Gretzky et Mario Lemieux l'ont précédé à ce chapitre.

Plus d'articles