Retour

Une centaine de nouvelles bornes pour recharger les voitures électriques à Montréal

La Ville de Montréal veut accélérer l'électrification des transports. Elle a annoncé aujourd'hui le déploiement d'une centaine de bornes de recharge pour les voitures électriques dans les rues du centre-ville. Montréal compte devenir un modèle dans l'électrification des transports en Amérique du Nord et la ville compte sur l'appui du gouvernement du Québec pour le faire.

Un texte de Michel Marsolais

Il y a environ 800 bornes de recharge publiques pour les 7300 voitures électriques du Québec. On retrouve ces bornes dans des stationnements de commerce ou d'institution, mais la Ville de Montréal n'en a actuellement que 46 dont seulement quatre sur les rues.

Ces quatre bornes installées sur deux sites - près de la Place Victoria et d'Hydro-Québec - ont servi d'expérience pilote pour évaluer les besoins.

Le maire Denis Coderre est prêt maintenant à peser sur l'accélérateur pour atteindre 1000 bornes de rues en 2020.

D'ici le printemps, 106 nouvelles bornes de recharge seront installées sur les rues du centre-ville. Les annonces de ce type devraient se répéter régulièrement d'ici quatre ans pour atteindre l'objectif.

« Montréal, le Québec, est très sensible à la voiture électrique. On en achète de plus en plus et là on leur dit on a l'infrastructure qui va avec », de dire Denis Coderre.

Le gouvernement du Québec, qui annonçait il y a deux semaines un investissement de 420 millions de dollars sur 5 ans pour l'électrification des transports, paiera la moitié de ces bornes. Québec souhaite voir 100 000 véhicules électriques ou hybrides sur les routes de la province d'ici 2020.

« Près de 50 % des véhicules électriques se trouvent à Montréal. Est-ce que c'était une bonne idée de recevoir cette demande de M. Coderre et cette initiative? La réponse c'est oui. Et en même temps je vous dis que 50 % des véhicules électriques vendus au Canada sont achetés au Québec », explique Robert Poëti, ministre des Transports du Québec.

Les nouvelles bornes proposeront  deux types de puissance, soit 240 V et 400 V. Elles permettront de recharger presque complètement son véhicule en 30 minutes pour environ 5 $ ( 10 $ l'heure ).

« On voit qu'on a fait des pas de géant. À la fois des progrès technologiques, à la fois le travail acharné d'Hydro-Québec », estime pour sa part Pierre Arcand, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles.

Montréal fera aussi passer à 80 le nombre de bornes de recharges dans les stationnements. Elle mise aussi sur une nouvelle flotte d'autobus électrique.

Une flotte de taxi de 50 voitures électriques Tesla (affilié à Taxi Hochelaga) sera mise en service à Montréal dès le mois prochain.

« On ne peut pas parler de réduction de gaz à effet de serre sans avoir une stratégie en matière de transport. Et nous on a choisi le type d'environnement dans lequel on veut vivre. Et pour moi l'électrification c'est une priorité », conclut le maire de Montréal.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine