Retour

Une collision frontale fait 4 morts sur l'A-30 à Châteauguay

Une violente collision frontale a coûté la vie à quatre personnes sur l'autoroute 30 à Châteauguay, en Montérégie. L'accident, survenu un peu après minuit dans la nuit de lundi à mardi, a également fait quatre blessés graves.

L’accident est survenu lorsque le conducteur de l’un des véhicules s’est engagé en sens inverse sur l’autoroute 30 ouest, à la hauteur de la sortie pour le chemin de la Haute-Rivière et le boulevard René-Lévesque.

Les trois occupants du premier véhicule, deux octogénaires et un adolescent de la même famille, sont morts dans la collision. C'est le conducteur de ce véhicule qui s'est trompé et qui a engagé sa voiture dans la mauvaise direction sur l'autoroute.

À bord de l'autre véhicule, une femme de 56 ans a également été tuée sous la force de l’impact, tandis que les quatre autres occupants ont été blessés. Le deuxième véhicule, qui circulait légalement en direction ouest sur l'autoroute, était immatriculé en Ontario.

Les quatre blessés - un homme et trois femmes - sont à l’hôpital dans un état grave, mais leur vie n’est pas en danger.

Dépêchés sur les lieux de l’accident, les pompiers de Mercier ont eu recours aux pinces de désincarcération pour dégager les passagers des véhicules.

L’autoroute 30 ouest a été fermée à la circulation dans le secteur jusque vers 6 h, mardi matin, et une voie a été retranchée en direction est, puisque l’un des véhicules a terminé sa course sur le parapet de ciment qui sépare les deux chaussées.

Les panneaux visibles sur l'autoroute 30 à l'endroit de l'impact, soit celui indiquant la sortie et celui indiquant de prendre à droite pour de rendre à l'hôpital Anna-Laberge, permettent de comprendre un peu mieux où a eu lieu l'accident.

Si vous ne parvenez pas à voir cette carte sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Des améliorations déjà demandées

La Ville de Châteauguay avait demandé des améliorations en janvier 2013 à cet endroit, dans une résolution adoptée au conseil municipal.

La mairesse, Nathalie Simon, a écrit mardi au ministre des Transports, Laurent Lessard, pour qu’il envoie des spécialistes de la signalisation sur place.

Elle estime que la configuration des lieux fait que la signalisation est toujours inadéquate, malgré les améliorations qui ont pu être apportées dans le passé. En entrevue à ICI RDI, la mairesse Simon a raconté qu’elle avait elle-même eu à avertir un automobiliste qui roulait à contresens, et un autre qui allait s’engager à l’envers, dans l’une des bretelles de cette intersection.

Le député de Châteauguay, le ministre Pierre Moreau, a affirmé que des vérifications avaient été faites sur l’état de la signalisation à cet endroit, après un autre accident dans des circonstances similaires. « Il y a déjà un panneau qui prévient l’accès à certaines intersections. On a déjà noté qu’il y en avait plus qu’un. Idéalement, on devrait normalement augmenter ça », a détaillé M. Moreau.

Pierre Moreau a aussi évoqué l’ajout possible d’indications sur la chaussée.

La mairesse Nathalie Simon met toutefois en garde contre un excès de signalisation, surtout pour un automobiliste qui cherche son chemin et qui pourrait être nerveux.

« Parfois, trop d’information, c’est comme pas assez d’information. Notre œil et notre cerveau, quand on conduit, n’est pas capable de traiter l’ensemble des informations qui nous sont transmises par les panneaux indicateurs », souligne-t-elle.

Avec des informations de Julie Marceau

Plus d'articles

Commentaires