Retour

Une contre-expertise demandée pour un des deux adolescents accusés de complot à Saint-Hyacinthe

La Couronne a demandé mardi d'obtenir une contre-évaluation psychiatrique d'un des deux adolescents accusés de complot à Saint-Hyacinthe.

La suite des procédures a été reportée au 7 mars prochain.

Les adolescents de 14 et 16 ans sont accusés d’avoir préparé l’assassinat et le viol de certains élèves de leur école secondaire. Ils sont visés par une vingtaine de chefs d’accusation au total.

Le ministère public veut une contre-expertise d’un professionnel de la santé sur la responsabilité criminelle de l’accusé de 16 ans.

Les deux adolescents demeurent détenus jusqu’à leur procès.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les animaux les plus laids





Rabais de la semaine