Retour

Une ex-cadre du Cégep Édouard-Montpetit visée par l'UPAC

L'Unité permanente anticorruption (UPAC) enquête sur des allégations de fraude visant une ex-directrice du Cégep Édouard-Montpetit.

La direction du Cégep Édouard-Montpetit dit avoir été informée mercredi matin par l'UPAC qu'une perquisition serait menée au domicile d'une ex-cadre du Cégep.

« Informée en juin 2015 par l'UPAC d'une allégation de fraude concernant une cadre de son établissement, la direction du Cégep Édouard-Montpetit a immédiatement mandaté un juricomptable de la firme Raymond Chabot Grant Thorton (RCGT) afin de vérifier cette allégation », explique la direction du Cégep dans un communiqué.

« Le mandat confié à RCGT consistait à vérifier l'allégation de fraude et à proposer des correctifs aux processus mis en cause. Après analyse, RCGT a confirmé qu'il y a effectivement eu fraude au Cégep, mais pas de collusion. À ce jour, la grande majorité des correctifs a été appliquée aux processus ciblés », soutient l'établissement.

La cadre concernée a démissionné de ses fonctions en juin 2015.

Plus d'articles

Commentaires