Retour

Une flotte de taxis électriques pour Montréal

L'homme d'affaires Alexandre Taillefer lance une flotte de taxis électriques pour desservir Montréal.

Il s'agit d'une première au Canada, et M. Taillefer promet que ce projet « changera le visage de l'industrie du taxi à Montréal ».

Les 50 premiers taxis électriques, verts et blancs, rouleront à partir du 26 novembre pour une période de rodage de trois mois. L'objectif est que la ville en compte 2000 en mai 2019.

Le projet comporte l'installation de 350 bornes de recharge en ville. « Notre modèle est basé autour de bornes qui nous appartiennent en propre. Alors, nous avons investi dans des infrastructures de recherche à haute vitesse. Sans ces infrastructures-là, qui vont nous coûter probablement une vingtaine de millions de dollars, [exploiter] un système de taxi n'est pas envisageable », expose M. Taillefer.

Les véhicules de la flotte, baptisée Téo Taxi, sont de marque Nissan Leaf, Kia Soul et Tesla et sont équipés du wi-fi et de tablettes numériques. Il sera aussi possible de visionner des films pendant le déplacement. Près de 10 000 $ par voiture ont été investis en technologies.

Les Kia Soul et les Nissan Leaf ont une autonomie d'environ 180 km et les Tesla, d'à peu près 400 km. Le froid hivernal pourrait toutefois affecter l'autonomie des voitures électriques de 20 % à 25 %, explique l'ancien « dragon ». « Mais on a prévu le coup, on a acheté plus de voitures et les chauffeurs seront en mesure de venir en chercher chez nous quand la voiture est vide et de repartir avec une nouvelle voiture qui est pleine », dit-il.

Pour regarder l'entrevue avec Alexandre Taillefer sur votre appareil mobile, cliquez ici.

Les chauffeurs - qui porteront l'uniforme - pourront conduire leur taxi une journée complète sans recharger avec une Tesla, mais aussi, plus tard, avec d'autres sortes de voitures, affirme M. Taillefer.

Les taxis auront une application de géolocalisation comme celle d'Uber. Alexandre Taillefer croit d'ailleurs que le service Uber, qui met en contact des utilisateurs de services de transport et des conducteurs, disparaîtra de Montréal d'ici cinq ans.

Montréal, leader mondial

L'homme d'affaires assure par ailleurs que Montréal sera le leader mondial du taxi électrique dans 18 mois. Il s'engage aussi à payer les chauffeurs de taxi Téo 15 $ l'heure, au lieu de 8 $ l'heure, ce qui est la moyenne actuelle, dit-il. « C'est une révolution, non seulement qu'on leur garantisse ce salaire-là, mais on leur donne également la pension, le RRQ, la CSST, deux semaines de vacances, alors ce sont des conditions que ces gens-là n'ont jamais vues. »

Le maire de Montréal, Denis Coderre, s'est montré enthousiaste devant le projet, annonçant qu'il roulerait bientôt dans une voiture électrique.

Plusieurs partenaires sont impliqués dans le projet : Hydro-Québec, Vidéotron, Investissement Québec, la Caisse de dépôt et placement, ainsi que des partenaires privés.

Plus d'articles

Commentaires