Retour

Une formation inchangée affrontera les Islanders

Le Canadien de Montréal (32-20-8) tentera, jeudi soir, de balayer sa série de deux matchs contre les équipes new-yorkaises. Deux jours après sa victoire de 3-2 en tirs de barrage contre les Rangers (38-19-2), le Tricolore accueillera cette fois-ci les Islanders (28-21-10), au Centre Bell.

Claude Julien n'a procédé à aucun changement à sa formation au cours de l'entraînement matinal. David Desharnais, Sven Andrighetto et Nikita Nesterov étaient à nouveau les joueurs en trop.

« On a gagné le dernier match et je trouve qu'on a bien joué, alors la formation reste la même pour ce soir », s'est contenté de dire le nouveau pilote.

La confrontation contre les Islanders sera synonyme d'un plateau intéressant pour Julien, qui agira à titre d'entraîneur-chef pour la 1000e fois de sa carrière dans la Ligue nationale.

« C'est assez spécial d'avoir la chance de diriger mon 1000e match là où j'ai commencé, a-t-il affirmé. Un entraîneur ne peut avoir du succès seul. Il faut être bien entouré. »

L'instructeur affiche un reluisant rendement de 539-333-10-117. Son taux d'efficacité de 60,3 % en saison le place au 10e échelon dans l'histoire de la LNH.

Price et le livre des records

Carey Price pourrait quant à lui s'emparer seul du 3e rang chez les gardiens les plus victorieux du Canadien. Il compte 258 triomphes, à égalité avec Ken Dryden. Patrick Roy (289) et Jacques Plante (314) sont les prochains sur son tableau de chasse.

Le principal intéressé est d'avis que la clé pour enregistrer un deuxième triomphe d'affilée est de jouer avec désespoir et le couteau entre les dents.

« On était désespérés [mardi soir] et on doit jouer comme ça pour le reste de la saison. Il faut trouver cette constance dans notre jeu. Si on continue avec des efforts comme ça, ça viendra », a assuré Price.

Il s'agira du troisième et ultime affrontement entre les deux formations, et le premier en sol montréalais. Jusqu'ici, elles ont remporté chacune une victoire cette saison.

Le défenseur Shea Weber a connu du succès contre les New-Yorkais plus tôt dans le calendrier 2016-2017. Il a inscrit deux des quatre buts du CH, en plus d'être complice de l'une des deux autres réussites.

Le duel de jeudi soir aura une signification particulière pour l'attaquant québécois Anthony Beauvillier. Le produit des Cataractes de Shawinigan disputera sa première rencontre au Centre Bell, quelques mois après avoir fait le saut de la LHJMQ à la LNH.

Beauvillier n'a pas été en mesure d'ajouter un point à sa fiche lors des deux confrontations face au Tricolore. Parions qu'il désire remédier à cette situation devant une foule de proches et d'amis.

Plus d'articles