Retour

Une garderie de Lachine fermée après des allégations de maltraitance

Des allégations de mauvais traitements ont mené à une opération du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) dans une garderie privée de l'arrondissement de Lachine, dont la fermeture a été ordonnée.

Le SPVM a confirmé l’arrestation de la propriétaire de la garderie Le Collège des petits anges, qui accueillait des enfants de 0 à 5 ans. Elle a été remise en liberté en soirée, sous promesse de comparaître au tribunal et de ne pas opérer un milieu de garde.

La femme de 59 ans pourrait être accusée de voies de fait, a précisé la police.

« Hier, des informations sont entrées au niveau des enquêtes concernant des maltraitances d’enfants. Suite à une rencontre multipartite avec la Direction de la protection de la jeunesse ainsi que le Directeur des poursuites criminelles et pénales, une décision a été prise de fermer la garderie en urgence », a expliqué le porte-parole du SPVM, Manuel Couture.

Huit enfants se trouvaient à la garderie mercredi lorsque les policiers se sont rendus sur place.

Une mère dont le fils fréquentait le service de garde depuis octobre dernier était sous le choc. « Je n’ai jamais remarqué quelque chose, mais puisque ce sont des enfants, ils ne parlent pas, on ne peut pas savoir ce qui est arrivé », a-t-elle dit.

Avec des informations de Sébastien Desrosiers

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine