Retour

Une grande marche dans les rues de Montréal en solidarité avec Paris

Les Montréalais sont sortis dans les rues dimanche matin afin de montrer leur solidarité envers les Français, deux jours après les attentats de Paris. Partis du Quartier des spectacles, ils se sont arrêtés devant le consulat de France, sur l'avenue McGill. 

Samedi, un rassemblement en hommage aux victimes a réuni des milliers de personnes devant le consulat de France. Cette fois, la marche était une initiative du maire de Montréal, Denis Coderre. Le rassemblement, pacifique, s'est néanmoins déroulé sous haute surveillance policière.

« C'est l'initiative que j'ai voulu prendre parce qu'à chaque moment, il est important qu'on puisse se retrouver, démontrer qu'on se tient les coudes, et puis qu'on veut protéger notre façon d'être, qu'on ne cédera pas à l'intimidation », a-t-il soutenu. 

Des centaines de personnes ont répondu à son appel. Plusieurs Français étaient sur place, se disant encore sous le choc. Une minute de silence a été observée devant le consulat de France. 

Les élus divisés pour la suite des choses

Le maire Coderre, la ministre québécoise des Relations internationales, Christine St-Pierre, et la ministre fédérale du Patrimoine, Mélanie Joly, ont tous prononcé un discours.

Avec l'arrivée imminente de 25 000 réfigués syriens au Canada, les attentats de Paris ramènent cependant certaines craintes. Le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, qui a également pris part à la marche, invite à la prudence. « C'est de la violence fondée sur un intégrisme lié à une religion, a-t-il affirmé. Il faut le dire et il faut le prévenir. »

La nouvelle ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, craint que les attaques attisent la haine. « Il ne surtout pas tomber dans l'intolérance et continuer à valoriser notre diversité », a-t-elle déclaré.

Selon le chef du parti québécois, Pierre Karl Péladeau, « l'évènement amène pourtant à réfléchir davantage sur l'ouverture à avoir à l'endroit de la diversité. » Une pétition, qui a d'ailleurs recueilli des milliers de signatures, presse le gouvernement à suspendre le processus d'accueil des réfugiés.

Un autre rassemblement à la mémoire des victimes des attentats terroristes de Paris est organisé lundi à Montréal. Les participants ont rendez-vous à 11 h 45 à l'Esplanade de la Place des arts.

Plus d'articles

Commentaires