Retour

Une jeune fille surclasse les garçons lors d'un tournoi de baseball national

Une jeune Québécoise impressionne ses adversaires en accumulant des coups de circuit lors du tournoi de baseball national de Petite Ligue, organisé cette semaine à Vancouver.

Un texte de Christophe Le Gentil

Annabelle Guay est une joueuse vedette de l'équipe du Québec, le Diamond de Laurentides-Lanaudière, et c'est aussi la seule fille présente au tournoi qui réunit les meilleures équipes de jeunes du pays.

« Elle joue toujours à fond et possède un bel esprit d'équipe. Elle veut donner autant que tous les autres joueurs de l'équipe », dit sa mère, Jessica Martini.

Coup de circuit sur coup de circuit

Lors de son match contre l'équipe de l'Ontario lundi, Annabelle Guay a réussi deux coups de circuit consécutifs, envoyant les deux balles bien au-delà des grillages du terrain sur la rue Hastings. « Je n'ai pas regardé, mais j'imagine la tête du lanceur après mes coups. Et en plus, je suis une fille », lance-t-elle en souriant.

La jeune fille a commencé à pratiquer le baseball il y a seulement quatre ans, et n'avait aucune idée sur comment lancer ou attraper une balle. Un entraîneur a très vite repéré son talent et elle n'a fait que progresser depuis, selon sa mère.

L'équipe du Québec affrontera l'équipe de Whalley en demie-finale vendredi. Les deux équipes se sont déjà rencontrées plus tôt dans le tournoi avec une victoire de l'équipe britanno-colombienne. Mais lors du match, Annabelle a attiré l'attention de l'entraîneur de Whalley, Marc Chiasson.

« Elle a des mains très rapides, elle saisit la balle aussi bien que les autres joueurs, et lorsqu'elle a joué contre nous, elle nous a mis en échec pendant deux ou trois manches », déclare-t-il, admiratif.

L'équipe de Hastings affrontera l'équipe de l'Alberta du Sud dans l'autre demi-finale. La finale se jouera samedi à midi.

Si l'équipe du Québec remporte le tournoi, elle se rendra à Williamsport, en Pennsylvanie, pour représenter le Canada dans les Séries mondiales de Petite Ligue.

Annabelle Guay deviendrait alors la quatrième joueuse de baseball canadienne à jouer à Williamsport, rejoignant la liste des 18 joueuses internationales à avoir participé à la compétition depuis sa création en 1947.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine