Retour

Une navette pour venir en aide aux itinérants lors du froid glacial

Les organismes qui viennent en aide aux personnes itinérantes se coordonnent pour faire face au temps glacial de ces prochains jours.

C'est le branle-bas de combat à la Mission Old Brewery. Le temps glacial rend les personnes en situation d'itinérance très vulnérables. « On veut que personne ne dorme dehors dans un froid comme ça », dit Stéphane Massicote, coordonnateur à la Mission Old Brewery.

Pour leur venir en aide, l'organisme a mis en place un service de navette afin de les orienter vers différents refuges.

« On commence par remplir notre propre refuge, on parle de 300 lits environ. Par la suite, on communique avec les autres ressources pour voir s’ils ont encore une capacité à accueillir les gens. Si c’est le cas, avec la navette, on peut remplir les autres endroits », dit M. Massicote.

C'est le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal qui coordonne l'action de tous les intervenants. La directrice adjointe, Julie Grenier, veut s’assurer que même les personnes qui ne souhaitent pas dormir dans un refuge puissent avoir accès à un peu de chaleur.

« Il y a 900 places d’hébergement pour hommes, pour femmes, pour les personnes autochtones, pour les jeunes. Il y a également une halte-chaleur qui est en fonction depuis l’année dernière. C’est pour les gens que l’on ne réussit pas à rejoindre dans les refuges », dit-elle.

En tout, il y a 900 lits disponibles chez les différents organismes d’aide aux sans-abris à Montréal. L'année dernière, ils ont offert 80 000 nuitées à des personnes itinérantes à Montréal. Il s’agit là d’un record.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine